Kenza Farah : "Il a écrit ces tweets pour se venger", la chanteuse réagit après les déclarations choc de son ex-mari

Ecrit par

Lundi, Kenza Farah a eu la désagréable surprise de constater que son compte Twitter avait été piraté. Aujourd'hui, elle s'est exprimée à ce sujet, avec des révélations sur son ex-mari à la clé.

Cela faisait plusieurs mois que Kenza Farah n'avait plus été au cœur de l'actu. Mais hier, l'interprète de Je me bats a de nouveau fait parler d'elle... Sans le vouloir ! En début d'après-midi, des tweets pour le moins surprenants sont en effet apparus sur son compte Twitter. Dans ces derniers, on a appris que la chanteuse avait acheté des followers - facture à l'appui - mais aussi qu'elle avait menti au sujet d'une ancienne blessure. En les découvrant, ses fans se sont demandé si Kenza était tombée sur la tête, avant de comprendre qu'elle avait simplement été piratée. Une hypothèse corroborée par les informations de Jeremstar, qui a affirmé que l'ex-mari de l'artiste était l'auteur de ces messages. Quelques heures après cette mésaventure, la principale intéressée s'est exprimée.

Kenza Farah : "Il a écrit ces tweets pour se venger", la chanteuse réagit après les déclarations choc de son ex-mari

Si Lââm n'a besoin de personne pour craquer sur Twitter, Kenza Farah y a elle été aidée. Dans une interview accordée au magazine Public, la jeune femme a confirmé l'hypothèse avancée après la publication de ces tweets controversés. "Mon compte a été piraté. Effectivement je suis séparée de mon mari depuis quelques mois et je le soupçonne d'avoir écrit ces tweets pour se venger ! Tout ce qui a été dit est bien sûr totalement faux. Il avait le contrôle de mes réseaux sociaux, c'est lui qui gérait ma carrière... Je suis une personne tranquille, je vis ma petite vie à Marseille, tout le monde sait que je suis une personne discrète. Je n'aime pas m'étaler sur ma vie privée, je veux juste qu'on me laisse tranquille", a-t-elle confié à nos confrères. A la rédac', on espère qu'elle retrouvera la sérénité à laquelle elle aspire. Suivez-vous Kenza Farah sur Twitter ?