Kev Adams, Baptiste Lecaplain et Florent Peyre cloturent le Festival d'Humour de Paris

Ecrit par

La première édition du Festival d'humour de Paris s'est terminée en beauté lundi dernier avec le grand gala du Pranzo au théâtre de Bobino. Quoi, vous ignorez ce qu'est le Pranzo ? Pas de panique, Baptiste Lecaplain, Florent Peyre et Anne-Sophie Girard sont là pour vous aider.

10 soirées, 100 humoristes : tel était le pari fou du 1er Festival d'humour de Paris. Et à l'heure de faire le bilan, on peut aisément dire que le challenge a été relevé avec brio. Comme un symbole, ce festival se clôturait ce lundi 2 novembre au théâtre Bobino avec le Grand gala du Pranzo. Si ce nom ne vous évoque pas grand-chose, sachez que "Le PRANZO est à l’humour ce que Georges Clooney est au café… une institution". Ancien café-théâtre qui se situait juste en face du Jamel Comedy Club, l'endroit a vu éclore bon nombre d'humoristes. De Bérengère Krief, qui nous a révélé son admiration pour Florence Foresti lors de ce FUP, à Baptiste Lecaplain, en passant par l'inévitable Kev Adams. Sans oublier Florent Peyre, Kyan Khojandi, Anne-Sophie Girard, Verino…qui ont tous accepté de se retrouver pour une grande soirée revival. meltyBuzz y était bien évidemment convié.

Kev Adams, Baptiste Lecaplain et Florent Peyre cloturent le Festival d'Humour de Paris

L'occasion de demander aux principaux intéressés ce que le Pranzo représentait pour eux, Baptiste Lecaplain en tête : "Le Pranzo c'était notre scène ouverte fétiche sur Paris, ça avait lieu tous les jeudis soirs. Un peu comme Hélène et les garçons qui avaient leur hangar pour répéter, et bien nous on allait tous là-bas". Une expérience assez barrée, aux souvenirs inoubliables, comme le confirme Florent Peyre, presque émue à l'idée de retrouver ses potes : "Ca nous renvoie à des bons moments des débuts de notre carrière (…) C'était génial le Pranzo, toutes les scènes ouvertes n'avaient pas cette ambiance". Payés avec des pizzas, option Nutella pour les plus téméraires, les membres de la troupe du Pranzo ont aujourd'hui bien grandi, cartonnant chacun dans leur domaine. Une réussite et une fraicheur qui collent finalement bien à l'esprit du 1er FUP, dont la 2e édition est déjà presque une évidence.