Kevin Razy dévoile un sketch brillant sur les attentats de Paris

Ecrit par

Meurtri comme tout un chacun par les récents événements à Paris, Kevin Razy a décidé une fois de plus d'exorciser les peurs à l'aide d'un sketch brillant et drôle, qui donne matière à réfléchir.

Si le concept "d'edutainment" (contraction d'éducation et d'entertainment) si cher au rappeur Médine devait avoir un visage chez les YouTubeurs, il prendrait assurément celui de Kevin Razy. L'humoriste a en effet l'art de mettre le doigt sur des problématiques brulantes, tout en les expliquant de manière simple et drôle. Ce même Kevin Razy était ainsi longuement revenu sur la polémique Nadine Morano et ses propos sur "la race blanche" il y a quelques semaines. Il avait pour ce faire imaginer un dialogue entre un mec un peu paumé et un autre, détenteur de beaucoup de vérités. Les deux personnages sont de retour dans la nouvelle vidéo Facebook du comédien, qui s'attarde à démonter les peurs et les nombreux dangers qui nous guettent dans cette séquence post-attentats du 13 novembre que l'on vit aujourd'hui.

Petite Discussion Entre Razy #PrayForParis

Petite Discussion Entre Razy #PrayForParis Je reste sur scène quoiqu'il arrive pour ceux qui veulent rire et réfléchir du JEUDI AU SAMEDI A 20HSource : Médiapart, Europol, ...

Posté par Kevin Razy sur lundi 16 novembre 2015

Le message est clair : "Ce drapeau, c'est le nôtre, et faut pas le laisser aux extrêmes". Autrement dit : "Il ne faut pas qu'on cède à la peur, sinon on joue le jeu du terrorisme. Et ce sera pire que maintenant. On sera dans une guerre entre nous, qui fera encore plus de victimes". Si cette vigilance est l'affaire de tous les citoyens, les médias ont une immense responsabilité dans leur traitement de l'actualité, qui vire parfois à l'obsession pour l'islam. Pourtant, comme le rappelle Kevin Razy : "Une enquête démontrerait que seuls 2% des attentats en Europe et aux Etats-Unis seraient le fait d'extrémistes musulmans (…) Mais on préfère montrer ce qui est plus vendeur". Cette loupe grossissante créerait encore plus d'islamophobie et par ricochet davantage de radicalisme chez certains jeunes paumés : "Les terroristes n'attendent que ça, que l'on se retourne contre les musulmans français pour leur dire ensuite 'ah bah regardez, on avait raison' et récupérer derrière encore plus de monde". Une des solutions afin de briser ce cercle vicieux reste le vivre-ensemble pour l'humoriste du Studio Bagel : "Moins tu stigmatises les gens, et moins ils auront de raison d'avoir leur haine de leur pays. Et ça commence dès l'école". Espérons que ce message de paix soit entendu par le plus grand nombre. Êtes-vous d'accord avec le message de Kevin Razy ?