Kim Kardashian obligée de supprimer un post Instagram

Ecrit par

Elle pensait bien faire, et pourtant. Enfin heureuse d'avoir trouvé le remède à ses nombreuses nausées matinales, Kim Kardashian n'a pas hésité à le partager sur Instagram… avant de recevoir une mise en garde.

On n'arrête décidément plus Kim Kardashian. Enceinte, la jeune femme dévoilait dernièrement une photo d'elle entièrement nue afin de faire taire les rumeurs autour de sa grossesse. Un selfie osé qui a atteint son objectif : faire le buzz. Mais détrompez-vous, certains posts Instagram ne sont pas postés dans ce but, du moins pas intentionnellement. C'est le cas de cette photo pour laquelle la jeune femme de 34 ans a reçu une mise en garde. Sur celle-ci, on la voit vanter les mérites du médicament Diclegis, contre les nausées matinales : "Comme vous le savez sûrement, mes nausées matinales sont très pénibles. J'ai essayé de changer mon style de vie, ma diète, mais rien n'y fait, alors j'en ai parlé avec mon médecin. Il m'a prescrit du Diclegis, je me sens mieux, mais ce qui est le plus important, c'est que ça a été étudié et qu'il n'y a aucun risque accru pour le bébé".

Kim Kardashian obligée de supprimer un post Instagram

Un conseil pratique donné par une jeune femme enceinte de 5 mois à d'autres futures mamans qui vient d'une bonne intention. Pourtant, la FDA (Food And Drugs Administation), agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux, n'a pas aimé cette publication, précisant que Kim Kardashian a violé les règles fédérales pour la promotion des médicaments. Elle lui reproche notamment de ne pas avoir évoqué les effets secondaires de ce médicament, comme les risques de somnolence qui peuvent rendre la conduite ou certaines activités dangereuses. On lui a même demandé de la retirer, ce que la star a aussitôt fait. À ce rythme-là, ce présentateur américain qui refuse de parler de la famille de Kim Kardashian va vraiment avoir du mal ! Comprenez-vous cette mise en garde ?