Lacrim : "C'est le rappeur le plus hot du moment !", Vantard valide "R.I.P.R.O Vol.1"

Ecrit par

Malgré ses soucis judiciaires, Lacrim a bel et bien sorti ce lundi 1er juin son nouveau projet avec "R.I.P.R.O Vol.1". L'occasion pour Monsieur Vantard de passer au crible le bail, qui l'a manifestement enchanté.

Si Vantard se montrait pessimiste dans sa semaine rap #56 quant aux chances de voir débarquer un jour "Detox" de Dr.Dre, il était tout de même certain de s'enjailler ce lundi 1er juin grâce à la sortie de "R.I.P.R.O Vol.1", la nouvelle tape de Lacrim. Plus que séduit par le projet, le podcasteur peura a en même fait une chronique spéciale, où d'emblée, il plante le décor : "Le projet est lourd ! Si tu n'aimes pas, c'est que tu n'aimes pas le rap !". Bien qu'empêtré dans ses démêlés avec la justice (en cavale, il a été condamné à 3 ans de prison), le rappeur de Chevilly-Larue n'a pas négligé la qualité de son nouveau projet, avec plusieurs feats de prestige (Nessbeal, Gradur, Migos…). Avec déjà quatre morceaux clipés, Lacrim ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin, histoire d'occuper l'espace médiatique, même en prison : "Le mec anticipe (…) Même derrière les barreaux il pourra continuer à alimenter les réseaux sociaux". Une bonne stratégie pour le MC "le plus hot du moment" selon Vantard.

"Dans la nouvelle génération, beaucoup de rappeurs lâchent des punchlines pour la punchline". Résultat : peu de profondeur, aucun contenu...Tout le contraire de Karim Zenoud : "Il est dans un bail d'agressivité, d'intensité (…) Le mec ne rappe plus pour rapper mais pour anéantir, pour tuer !". Un talent notamment sublimé par son producteur fétiche DJ Kore. Influencé par les Etats-Unis, où il vit et bosse pour d'immenses rappeurs US, le beatmaker est allé puiser directement dans "la source", des prods avant-gardistes et qui fleurent bon le dirty south. D'où cette ambiance pesante sur "R.I.P.R.O" : "Le projet est obscur (…) Dans l'album "Corleone", y'avait encore des morceaux sunshine. Là il est revenu aux fondamentaux. La seule éclaircie vient peut-être du morceau en feat avec Leslie. Mais sinon c'est que des bails de violence et d'atrocité". Voilà qui devrait plaire au public de Lacrim, dont un certain Swagg Man qui lui avait récemment apporté son soutien sur Instagram. Et vous, de 1 à 10, quelle note donnez-vous à l'album de Lacrim ?