Lacrim : En cavale, le rappeur réapparait dans une boite de nuit au Maroc

Ecrit par

Faisant toujours l'objet d'un mandat d'arrêt, Lacrim continue pourtant de mener sa petite vie d'artiste. En témoigne le showcase qu'il vient de donner à Rabat au Maroc. C'est qu'un thug !

"Je n'ai pas l'habitude de ne pas assumer". C'était le principal message que tenait à transmettre Lacrim, dans son interview pour Clique TV en mai dernier, où il a également affirmé qu'il n'était "pas en cavale". On pensait alors que le rappeur de Chevilly-Larue se rendrait aussitôt aux forces de l'ordre après la sortie de sa mixtape "R.I.P.R.O Vol.1", en raison du mandat d'arrêt qui pèse au-dessus de sa tête. Celui-ci a en effet été condamné en mars dernier à 3 ans de prison pour détention d'armes. Mais force est de constater qu'il n'a pas la moindre envie de retourner derrière les barreaux, comme le démontre ses récentes photos au Maroc, son pays d'accueil. Lacrim a ainsi été aperçu samedi 3 octobre dans une célèbre boite de nuit à Rabat. Dans le plus grand des calmes.

Lacrim : En cavale, le rappeur réapparait dans une boite de nuit au Maroc
Lacrim : En cavale, le rappeur réapparait dans une boite de nuit au Maroc

C'est un photographe de l'AFP qui a immortalisé la scène, alors que le rappeur devait se produire dans la boite Too Much. Inquiété à aucun moment lors de la soirée, Karim Zenoud de son vrai nom, jouirait d'une relative liberté dans le royaume chérifien, enchainant les showcase. On lui conseille néanmoins de faire gaffe à ses arrières ou il pourrait vite connaitre le destin de ce braqueur en cavale, qui s'est fait arrêter au Maroc après avoir nargué la police française sur Facebook. Ce serait ballot d'autant que l'interprète d'A.W.A a récemment annoncé être déjà au travail sur "R.I.P.R.O Vol.2". Le jeu du chat et de la souris est loin d'être terminé. Lacrim va-t-il se rendre selon vous ?