Laurent Ruquier violemment insulté après sa blague sur les extrémistes Corses, voici sa réponse sur Twitter

Ecrit par

Laurent Ruquier, auteur d'une blague sur les extrémistes corses dans ONPC samedi dernier, est la cible de violentes critiques sur Twitter. L'animateur, plutôt que de répliquer, préfère retweeter les insultes sans les contester.

La pilule a du mal à passer pour le peuple corse. Depuis samedi dernier, Laurent Ruquier fait en effet l'objet de violentes insultes sur le réseau social à l'oiseau bleu. Rappelez-vous : dans son émission On n'est pas couché, souvent propice aux débats et aux clashs, l'animateur était revenu sur la banderole "Le Qatar finance le PSG et le terrorisme" déployée par des supporters corses lors du match PSG-Bastia. Friand de plaisanterie, Ruquier s'était alors exprimé : "L'avantage, c'est que la banderole n'a pas trop choqué les joueurs du Paris Saint-Germain, vu qu'il n'y en a que deux qui savent lire le français. Il faut d'ailleurs faire aussi l'effort de comprendre nos amis corses, ils sont jaloux. Eux, quand ils font des attentats, il n'y a pas quatre millions de personnes qui défilent dans la rue. Tout le monde s'en fout. En plus, les extrémistes corses n'ont rien à envier aux terroristes islamistes, ils pourraient même se prêter leurs cagoules, ça leur ferait moins de frais !".

Il ne se doutait pas encore de la vague de colère corse qui allait immédiatement déferler contre lui. Et autant dire que depuis 4 jours, celle-ci ne faiblit pas. Laurent Ruquier doit faire face, chaque jour, à un flot d'insultes considérables sur son compte Twitter. Mais l'animateur, qui avait réagi il y a quelques mois aux accusations d'antisémitisme pesant sur son émission, a choisi cette fois de ne pas rentrer dans le jeu des twittos injurieux. Aux insultes qui sont proférées à son encontre, Ruquier ne répond pas. Il les retweete, parfois; c'est l'attitude qu'il a choisie pour montrer qu'il est au-dessus de tout ça. Ses fans, nombreux, ont largement pris sa défense contre les twittos désobligeants. Espérons que le calme revienne, et que la liberté d'expression ait la vie belle. Que pensez-vous de la réaction de Laurent Ruquier ?