Le Gorafi, Football France, la presse parodique 2.0 prend le pouvoir ! Le billet d'humeur Buzz

Ecrit par

Aujourd'hui, de plus en plus de sites parodiques émergent sur le net et à un moment où l'information continue sa mue 2.0, ces derniers sont souvent pris (à tort) au sérieux.

Il y a quelques heures, une information concernant D8 était diffusée sur le net et immédiatement reprise par beaucoup de médias. En effet, on apprenait à ce moment-là que D8 voudrait diffuser des matches des Bleus avec Cyril Hanouna en tant que commentateur ! Mais il s'est avéré que tout ceci était une fausse information lancée par le site parodique Football France, qui a donc réussi son coup en piégeant beaucoup d'autres médias. Cet exemple a permis de mettre en exergue un phénomène 2.0 de plus en plus courant et apprécié des internautes : les sites parodiques. Le fonctionnement est assez simple : choisir un sujet d'actualité, écrire un article parodique véhiculant une affirmation complètement fausse et transmettre l'information de la manière la plus réaliste possible. Ces derniers mois, plusieurs sites de la sorte ont émergé et se sont rapidement faits connaître des internautes.

Le Gorafi, leader d'un mouvement devenu populaire

Parmi ces sites, nous pensons inévitablement au Gorafi, dont le nom même annonce clairement la couleur. Lorsque tous les médias du monde s'extasiaient encore devant la performance incroyable de Felix Baumgartner et de son saut depuis la stratosphère, une information insolite s'est extirpée du reste des articles. On pouvait en effet apprendre que le prochain défi fou de l'Autrichien serait tout simplement... La traversée de l'Ile de France à bord du RER B ! Il y a quelques jours, les internautes avaient massivement partagé une information annonçant l'expérience d'un internaute ayant perdu la moitié de ses amis Facebook en décidant de dire tout ce qu'il pensait d'eux. Une expérience qui avait épaté bon nombre de personnes, mais qui n'était en réalité qu'un canular monté de toute pièce par le site parodique Le Courrier des Echos. Même les médias étrangers se font piéger, à l'image du canular de la Toyota Clitoris du Gorafi ayant trouver écho chez nos confrères italiens !

Pourquoi ça marche ?

Au-delà du concept, qui est foncièrement très bon, les internautes se prennent au jeu des sites parodiques pour deux raisons. D'une part, il est très drôle de voir un article bien écrit et bien construit autour d'une actualité complètement décalée. Je vous met en effet au défi de ne pas rire devant un article vous relatant la mort d'une personne ayant tenté de se transformer en Super Guerrier comme dans Dragon Ball Z ! D'autre part, une partie du public se complaît à voir des médias sérieux se faire piéger en relayant une actualité insensée et inventée de toute pièce par des personnes ayant décidé d'aller à contre-courant. En effet, l'information continue encore aujourd'hui sa mue, ses codes ayant volé en éclats depuis l'avènement du 2.0 chez les utilisateurs. Chacun tentant de se calquer sur les critères actuels, le contenu qui en transparaît n'en ressort que de plus en plus formaté, d'où la réussite publique des sites ayant décidé de se jouer de ce système en reprenant ses codes, en exposant par la même occasion ses faiblesses. Êtes-vous fans de ce genre de sites ?