Le Grand Journal piège des députés avec "Le Gorafi"

Ecrit par

Le Grand Journal organisait hier soir une spéciale "Le Gorafi", du nom de ce célèbre site parodiant l'actualité. Pour l'occasion, les équipes de Canal + leur ont rendu hommage en piégeant quelques députés avec une de leurs fausses informations. Grandissime.

"Dieu entendu par la police sur son rôle dans la création de Zaz", "Trop souriant dans le métro, il finit en garde à vue", "Julie Gayet se trompe de scooter et couche avec un livreur de pizzas"… Voilà une liste non-exhaustive mais assez représentative du talent caustique des équipes du "Gorafi" dans l'art de pasticher l'actualité. Ce site parodique, largement inspiré de son pendant américain The Onion, connait un tel succès que le Grand Journal d'Antoine de Caunes décidait hier soir de leur dérouler le tapis rouge lors d'une émission spéciale. Présents sur le plateau, Pablo Mira et Sébastien Liebus, les deux créateurs du site, ont pu assister au mauvais tour joué par les équipes de l'émission à certains députés de l'assemblée nationale. Ces derniers ont en effet été invités à commenter la fausse information made in Gorafi qui assurait que "selon le Medef, les salariés devront travailler un mois de plus pour toucher leur 13e mois". Ne percevant pas l'absurdité de la chose, certains d'entre eux ont fait part de leur ressentiment le plus sérieusement du monde. Un moment très gênant, qui nous rappelle une naïveté similaire des médias italiens quand ceux-ci ont repris une info "Le Gorafi" qui affirmait "qu'une majorité de français s'imagine que le clitoris est un modèle de Toyota." Faites-vous partie des lecteurs du Gorafi ?