Le Petit Journal : Des enfants racontent les attentats de Paris, et c'est poignant

Ecrit par

Suite aux événements, c'est une émission du Petit Journal placée sous le signe du recueillement qu'ont proposé hier soir Yann Barthés et ses équipes. Ils sont notamment allés cueillir les impressions de jeunes enfants, qui ont bouleversé la twittosphère.

Endeuillés par la mort d'une collaboratrice, les équipes du Petit Journal ont tout de même tenu à maintenir l'antenne ce lundi soir lors d'une émission spéciale, en forme d'hommage pour toutes les victimes du 13 novembre, à l'instar de John Oliver sur HBO. Pour faire face à ces terribles événements, Yann Barthès et ses journalistes ont ainsi décidé de donner la parole aux Parisiens, interrogés au gré de rencontres dimanche dernier. Parmi eux, deux enfants, dont l'innocence des témoignages prend aux tripes. Valentine a 9 ans, elle était devant sa télé le soir du drame. C'est elle qui a demandé à sa mère de venir se recueillir le lendemain près du Bataclan. Au bord des larmes, la fillette raconte : "J'me suis dit dans ma tête qu'il y aurait une guerre…et j'aime pas quand y a une guerre. J'aimerais bien que ça s'arrête…". Légèrement rassurée par le journaliste Martin Weill et sa mère (de confession musulmane), Valentine finit par cette phrase bouleversante : "J'vais essayer de pas faire de cauchemars cette nuit".

Tout aussi poignant, le deuxième témoignage d'un jeune garçon, venu rendre hommage aux victimes accompagné de son père. Le dialogue qui s'instaure entre les deux est désarmant. "Ils sont très très méchants. Il faut faire attention parce qu'il faut changer de maison". Le père rétorque : "Mais nan, t'inquiètes pas, on ne va pas changer de maison. C'est la France notre maison". Cet échange, tout comme le témoignage de Valentine ont plus qu'ému sur Twitter : "Merci à @LPJofficiel quand la vérité sort de la bouche des enfants, "les méchants c'est pas très gentil" (@Jba31j), "J'ai eu les larmes aux yeux quand les enfants ont parlé dans le petit journal.." (@Toasty3D), "le père il parle merveilleusement bien, et il rassure son enfant.. Trop mignon, c'est ça la vie" (@SamFollooow). Merci au Petit Journal.