Le SWAT s'entraîne dans un ghetto afro-américain pour faire plus "réaliste"

Ecrit par

Dans la ville d'Albany de l'État de New-York aux États-Unis, l'élite de la police a réalisé un entraînement dans un quartier pauvre composé en majorité d'afro-américains. Les habitants ont été effrayés et le chef de la police s'est excusé.

Alors que Jim Carrey vient de parodier Charlton Heston, un acteur symbolique engagé au sein de la NRA, le puissant lobby des armes à feu aux États-Unis, l'élite de la police fait polémique. Le SWAT (Special Weapons Attack Tactics) qui est l'équivalent du GIGN en France, soit les meilleures forces spéciales, a réalisé jeudi dernier, un entraînement dans un quartier défavorisé de la ville d'Albany dans l'État de New-York. Cependant les habitants ont eu peur, ne comprenant pas les bruits de balles à blanc et de tirs de grenades explosées. Le chef de la police, Steven Krokoff s'est exprimé lundi : "Au vu des récents événements qui menacent la communauté américaine, j'ai souhaité fournir à notre département l'entraînement le plus perfectionné et réaliste qui soit. Avec le recul, je me rends compte qu'il était insensé de conduire ce genre d'intervention dans des résidences habitées." Des excuses que les habitants ont dû mal à encaisser, réveillés très tôt le matin par des bruits effrayants. Est-ce de l'inconscience de la part du SWAT selon vous ?

Le SWAT s'entraîne dans un ghetto afro-américain pour faire plus "réaliste" - photo
Le SWAT s'entraîne dans un ghetto afro-américain pour faire plus "réaliste" - photo
Le SWAT s'entraîne dans un ghetto afro-américain pour faire plus "réaliste" - photo
Le SWAT s'entraîne dans un ghetto afro-américain pour faire plus "réaliste" - photo
Le SWAT s'entraîne dans un ghetto afro-américain pour faire plus "réaliste" - photo
Source : HoodNews