Le Woop : Hugo Tout Seul, l'Humour 2.0 "c'est un truc de passionné et pas de la comm'" (EXCLU)

meltyBuzz continue la journée spéciale consacrée à l'Humour 2.0 avec Hugo Tout Seul. Le jeune passionné du Woop a accepté de répondre en exclusivité à nos questions.

Ce soir sur COMEDIE+ est diffusée une émission entièrement consacrée aux humoristes 2.0. L'occasion de vous dévoiler plusieurs interviews tout au long de cette journée. Après Justine Le Pottier du Golden Moustache qui compare l'humour 2.0 à un "moelleux au chocolat" dans une interview WTF accordée à meltyBuzz, nous continuons cette journée spéciale avec un des sept membres du Woop : Hugo Tout Seul, qui a accepté de répondre à nos questions. S'il a accepté de participer à l'émission, c'est parce que celle-ci "s'intéresse vraiment à ce que tu fais. J'étais flatté et content qu'on s'intéresse encore à la chaîne du Woop. Ca me semblait assez complet et non un survol pour savoir combien tu gagnes sur YouTube par mois." Loin de la pâtisserie, l'humour 2.0 le fait penser à "tous ceux dont je fais partie, qui sont natifs du web, qui font des blagues à des gens. En gros pour moi c'était la première génération à ne pas avoir besoin de passer par des diffuseurs. C'est ça qui a un peu changé la donne en dehors de tout ce côté humour." Car rappelons qu'avant de faire partie du Woop, il formait un trio avec Norman et Kemar.

Pour lui, Youtube doit avant tout être une passion : "C'est forcément le meilleur moyen d'atteindre le plus de personnes possible en le moins de temps possible. C'est pas seulement un moyen de communication ou un business, c'est un autre format, faut s'intéresser à ça. Aujourd'hui y'a beaucoup de gens qui veulent faire des vidéos sur Internet mais qui n'en ont jamais regardé et du coup, elles sont assez redondantes par rapport à ce qui s'est fit dans le passé, sans qu'elles en aient conscience en fait". La passion, c'est son leitmotiv et la meilleure façon de faire de l'humour selon lui : "tu fais pas de la scène parce que t'as envie de faire le beau sur les planches et tu fais pas des vidéos sur Internet pour parler à plein de gens uniquement". Une phrase qui sonne comme un conseil donné à la jeune génération d'humoristes. "Y'en a quelques uns dont j'apprécie le taff et dont je vois le potentiel", précise-t-il tout en citant Le Rire Jaune, qui a dernièrement résolu le mystère des blagues Carambar. "On n'est pas dans un délire de concurrence parce que internet c'est tellement vaste qu'il y a de la place pour tout le monde." C'est dans cet esprit qu'il leur souhaite de "continuer, faut être prolifique, enchaîner les projets, faire ça par passion". Et à le regarder, ça fonctionne. Quelle est la clé du succès selon vous ?