LOL USA : Justin Bieber se moque de lui-même au Comedy Central Roast

Ecrit par

C'est dans une tradition purement américaine que Justin Bieber a accepté d'être la victime consentante des moqueries de ses pairs pendant son "Comedy Central Roast"

Décidément, les américains ne font rien comme les autres. Là où en France, les célébrités ont parfois du mal à se moquer d'elles-mêmes et à tomber les masques, aux Etats-Unis c'est tout le contraire ! Chaque année ou presque, une star (à l'actualité controversée le plus souvent) postule pour ce que l'on appelle le "Comedy Central Roast", qui consiste en une heure d'émission pendant laquelle la personnalité désignée se fait littéralement insulter devant les téléspectateurs de la chaîne câblée Comedy Central. Chaque fois, l'invité d'honneur convie lui-même ses "roasters", la plupart du temps des amis proches (célèbres, la seule condition !) ou des comédiens habitués à l'exercice. Et si l'année dernière c'est l'acteur James Franco qui s'était plié à l'exercice avec des invités comme son best friend Seth Rogen ou le comédien Andy Samberg – qui avait retourné l'exercice de façon mémorable – cette année c'est le canadien Justin Bieber dont le nouveau look est moqué sur Twitter qui s'est porté volontaire. Mais quelles étaient ses réelles intentions ?

Même si son clip "Baby" fait partie du top 3 des vidéo les plus vues de l'histoire de YouTube, les dernières années n'ont pas été simples pour la Pop star, qui s'est (trop) brutalement retrouvée tout en bas de son piédestal. La gloire lui est montée à la tête, et son entourage n'a pas su contrôler les excès d'un jeune homme à qui tout était permis. Pour son passage sur le grill, Justin Bieber s'est fait la victime d'un panel de célébrités plutôt éclectique : (entre autres) les humoristes Kevin Hart et Pete Davidson (Saturday Night Live), l'ancien basketteur Shaquille O'Neal, les rappeurs Ludacris et Snoop Dog ainsi que l'acteur Will Ferrell dans la peau de son personnage "Ron Burgundy". Parmi les répliques les plus mémorables de la soirée (et les moins trash), Jeffrey Ross (humoriste) a surnommé Bieber le "Roi Joffrey de la Pop" en référence au personnage le plus détestable de la saga Game of Thrones, et son homologue Chris D'Elia a déclaré être fier de la star, qui selon lui "a tout sauf le respect, l'amour, de bons parents et un Grammy". Justin Bieber a pris la parole à son tour en fin de soirée, pour accomplir son dessein : s'excuser pour sa sortie de route, et promettre qu'il comptait bien "devenir quelqu'un dont on pouvait être fier". L'intégralité du show/mea culpa sera diffusé à la TV US le 30 mars prochain. Que pensez-vous de cette tradition américaine ?

Source : Comedy Central