M.I.A : Attaquée par le PSG, elle répond violemment sur Twitter

Ecrit par

Taclée par le PSG qui lui reproche d'avoir nui à l'image du club dans son clip "Borders", M.I.A est montée au créneau hier sur Twitter, dénonçant l'arrogance du Qatar.

Nouvel épisode dans la guerre qui oppose M.I.A au PSG, le club parisien ayant précédemment demandé à la rappeuse de retirer son clip "Borders" de la toile. En cause : un maillot de la team de Laurent Blanc, dont le sponsor "Fly Emirates" a été détourné pour donner "Fly Pirates". Dans un morceau qui dénonce la crise des migrants dans la Méditerranée, l'association d'idées la fout un peu mal pour le club sous contrôle qatari. Dans une lettre adressée à la chanteuse britannique, le Paris-Saint-Germain réclame ainsi "une compensation pour le préjudice subi". Ils peuvent toujours courir si l'on se fie à la réponse de M.I.A qui a distribué plusieurs taquets hier sur Twitter.

"On parle d'un tee-shirt. Et le message le plus important de la vidéo est ignoré. Vous savez, comme les autres, les réfugiés portent du sportswear. C'est une sorte d'uniforme international, porté par toute la planète. Tout le monde détourne les marques de sports", s'est tout d'abord justifiée la chanteuse avant de remettre en cause la respectabilité des propriétaires du PSG : "Regardez les joueurs du PSG, l'argent du Qatar, l'argent de l'Arabie Saoudite, les réfugiés, MIA. Il y a tant de choses que je pourrais dire à propos de ces T-shirts". Et de menacer directement Nasser Al-Khelaïfi & Cie : "Le PSG devrait retirer ses accusations avant que les gens ne viennent gratter la surface et découvrir tous les aspects politiques qui se cachent en-dessous". M.I.A a rappelé qu'elle avait déjà vaincu la NFL (la surpuissante ligue de football américaine) après la polémique de son doigt d'honneur lors du Super Bowl 2012, et qu'elle ne se laisserait sûrement pas malmener par un seul club. PSG 0 - 1 M.I.A. Êtes-vous avec M.I.A ?