Marrakech Du Rire 2015 : Alban Ivanov reprendrait "avec plaisir" le flambeau de Jamel Debbouze (EXCLU)

Ecrit par

Véritable sensation du Marrakech du Rire hier soir sur M6, Alban Ivanov a accepté de se prêter à une interview décalée pendant son passage dans la ville ocre. Sa rencontre avec Jamel, son humour, Issa Doumbia, ses ambitions…ce roi de l'impro n'a esquivé aucun sujet.

Si nous vous encouragions hier à garder un œil sur Nawell Madani pendant le gala du Marrakech du Rire 2015 diffusé ce mercredi 24 juin sur M6, que dire de la prestation d'Alban Ivanov, saluée par une standing ovation et les rires aux larmes des nombreux footeux présents (Eto'o, Drogba, Pires, Cissé…). Une forme de consécration pour le jeune humoriste qui à notre micro, a savouré son évolution sur ce festival du MDR : "Y a 3 ans, j'ai commencé la scène ouverte devant 50 personnes. L'année dernière j'ai présenté la première du Jamel Comedy Club au Palais Badi, et cette année le JCC plus le gala. Oh j'suis bien. J'suis refait ! (rires)". Une trajectoire linéaire, à laquelle il n'oublie pas d'associer son mentor et maitre des lieux Jamel Debbouze, dont il nous raconte leur première rencontre, pour le moins surprenante.

Marrakech Du Rire 2015 : Alban Ivanov reprendrait "avec plaisir" le flambeau de Jamel Debbouze (EXCLU)

"C'était il y a 7 ans, je l'ai rencontré dans les toilettes du Jamel Comedy Club un jour où il était pas content. J'étais avec Issa Doumbia, il nous a dit 'vous voulez pas présenter la scène ouverte du JCC ?', on a dit OK". Aussi simple que cela. Tout semble naturel chez Alban Ivanov en fait, lui qui résume le talent d'impro à une seule phrase : "Si les gens rient c'est que t'as fait une bonne impro. S'ils ne rient pas, c'est que t'aurais dû écrire". Il faut dire que le jeune Narbonnais a été formé à la bonne école, chez Alain Degeois, dit "Papy", qui a entre autres façonné Arnaud Tsamère, Sophia Aram et un certain Jamel Debbouze : "Il a fait basculer ma vie (…) Il a réussi à mettre ma folie sur scène et on a commencé à m'applaudir pour ça". La suite, c'est une nouvelle rencontre heureuse avec Issa Doumbia, que l'humoriste considère comme "son frèro" : "On a été en duo sur scène, on est toujours très proches dans la vie. Le fait de le voir partout aujourd'hui, je kiffe". La porte reste ainsi ouverte pour de futurs projets en commun, même si Alban garde à côté de cela d'autres ambitions. Comme reprendre le flambeau de Jamel sur le MDR ? "Jamel sait que j'suis là. Je suis pas là pour le doubler ou l'écraser. Mais si demain, il me dit 'j'suis fatigué Alban, j'veux que tu le fasses', ce serait avec grand plaisir". Un plaisir assurément partagé par le public. Le sketch d'Alban Ivanov vous a tapé des barres hier soir ?