Megaupload fermé : Quand la colère crée le buzz

Ecrit par

Avec la fermeture de Megaupload, c'est toute une population de l'internet qui s'est liguée contre le projet de loi américain SOPA. La colère qui anime le mouvement de contestation n'est pas prête de s'estomper.

On avait pu voir avec la fermeture de Megaupload, que le top 5 des sites piratés par Anonymous concernait de grosses pointures. Alors que le doute plane sur l'avenir du net, les positions se figent. Les internautes, les sites de réputation mondiale comme Wikipédia et bien d'autres acteurs de la sphère web se rangent du côté de la contestation. Ce sont les anti-SOPA, dont le fer de lance est le groupe Anonymous. Les cyber-hacktivistes d'Anonymous représentent bien plus qu'un simple pouvoir de contestation, ils peuvent et ont les moyens d'agir. Une action qui s'est déjà traduite par le piratage de plusieurs sites, en dehors de celui du FBI, responsable de la fermeture de Megaupload. Si l'on peut considérer que la colère de ces « révoltés 2.0 » marque le début de la première guerre virtuelle mondialisée (la World War Web), l'opinion publique reste partagée sur ce sujet.

Megaupload fermé : Quand la colère crée le buzz
Megaupload fermé : Quand la colère crée le buzz

Pour une partie des internautes, ce phénomène n'a pas de véritable répercussion sur notre environnement physique. En revanche, nous n'avons pas non plus de données précises sur les capacités d'actions d'une entité comme Anonymous (si ce n'est quelques informations partielles). Il ne serait donc pas impossible que ces cyber-hacktivistes, décident à un moment de passer à la vitesse supérieur, et d'après leurs promesses, ils ne se contenterons pas d'en rester là ! Dans le pire des cas, on peut envisager les conséquences désastreuses d'une attaque massive sur la sphère financière mondiale ! Si les bourses, et autres instances économiques internationales de régulation étaient piratées, ce serait l'équilibre déjà fragile d'un monde qui exploserait aux quatre coins de la planète. La responsabilité qui incombe à Anonymous et, plus largement, à tous les autres acteurs de la contestation est donc énorme. Un drame peut vite arriver, et on sait que sur internet, tout va beaucoup plus vite, non ?

Megaupload fermé : Quand la colère crée le buzz
Megaupload fermé : Quand la colère crée le buzz