Michael Youn : "Fatal Bazooka aurait pu sortir avec Nabilla" (EXCLU)

Ecrit par

Acteur principal de la dernière campagne marketing de Axe Black, Fatal Bazooka a opéré à un relooking extrême, conforme au #LessIsMore. En exclusivité pour meltyBuzz, Michael Youn revient sur ce tournage, mais aussi sur ses projets futurs.

Personnage bling bling par excellence, Fatal Bazooka a su séduire Axe, qui l'a choisi pour sa dernière campagne marketing. Comme la marque nous le dévoilait lors d'une interview exclusive, "Fatal semblait être la personne idéale pour incarner le caractère too much, bling bling et superficiel que l'on voulait". Mais qu'en pense le principal intéressé ? En exclusivité pour meltyBuzz, Michael Youn est revenu sur le personnage de Fatal, né en 2007. A-t-il changé depuis ou est-il toujours aussi fou ? Comment s'est passé le relooking extrême que Axe lui a fait opérer ? Quel est son genre de fille ? Quel projet a-t-il musicalement parlant ? Il nous dit tout ! meltyBuzz vous laisse découvrir l'interview.

meltyBuzz : Le personnage de Fatal Bazooka est au coeur de la dernière campagne de Axe Black, en quoi est-il le personnage parfait ?

Michael Youn : Parce qu'il est à l'opposé de toutes les valeurs que véhicule Axe Black avec #LessIsMore. Si, aujourd'hui, il ne faut garder que l'essentiel et oublier le superficiel, Fatal n'est que dans la superficialité, le bling bling et dans le paraître. Il n'est que dans ce qui sent très fort et se voit de très loin. Axe a fait un virage à 180 degrés (hésitation), plutôt à 90 degrés sur les valeurs du produit, sur l'axe de communication. Fatal rentre parfaitement dans cette trempe là parce qu'il y a tout à construire avec lui.

mB : N'est-il pas justement trop difficile de faire un relooking total de Fatal ?

MY : Si, il ne comprend pas très bien et il oublie très très vite (rires) et pendant les 10 jours de tournage, il y avait toujours quelqu'un de Axe qui lui disait 'nan mais t'es sûr que là tu veux t'habiller comme ça ? Parce qu'il a quand même appris dans les autres épisodes que..' Si c'est difficile, mais c'est pour ça que c'est jubilatoire.

mB : Qu'est-ce qui a été le plus dur à changer ?

MY : En vrai, Axe n'arrivait pas à me faire retirer ma casquette ! Si vous me retirez ma casquette, je n'arrive plus à être le personnage ! Sur le dernier épisode, j'ai retiré la casquette mais j'ai quand même mis des boucles d'oreilles. Parce que sinon à la fin, c'est moi, Michael Youn, et non plus Fatal. Le plus dur c'est sur l'attitude. Pour changer une attitude, il faut toute une vie.

mB : Fatal Bazooka existe depuis 2007. Est-ce qu'il a mûri depuis ?

MY : Oui et non. En même temps, les personnages ne changent pas, ils ne vieillissent pas. A partir du moment où les gens l'ont aimé à l'époque du "Fous ta cagoule" en 2007, avec un certain type d'attitude et un certain type de look, c'est très difficile d'avancer. Là par exemple, sur le nouvel album de Fatal, j'essaie d'aller vers quelque chose d'un peu moins parodique, d'un peu plus artiste à part entière (ça reste drôle), c'est compliqué ! On me demande de faire une chanson "euheuheuh, ouais gros !" mais moi j''essaie de faire de l'électro, j'essaie de faire d'autres trucs parce que je me suis dit que Fatal était un petit peu mon alter ego qui me permettrait de faire de la musique. Je n'ai pas besoin de créer de nouveau personnage pour faire de la musique puisque Fatal est là. Les personnages ne changent pas, et ce n'est pas évident. On discutait avec Jean Dujardin qui travaille sur Brice de Nice, la suite, et c'est pareil, il est emmerdé sur plein de trucs ! C'était il y a 10 ans, Brice de Nice a vieilli, mais il ne peut pas vieillir pour les gens. Brice de Nice sera toujours habillé pareil, avec la même coupe de cheveux.

mB : Fatal est la définition même du "bling bling". Quel est le genre de fille qu'un homme bling bling aime bien ?

MY : La femme bling bling et la femme qui brille, avec des très grandes jambes, des jupes très très courtes, très agréable en soirée, qui ne se pose pas beaucoup de questions, et malheureusement, elles sont souvent aussi attirées par ce qui brille et quand il n'y a plus rien qui brille, elles s'en vont vers quelqu'un d'autre qui brille. Fatal Bazooka aime la star fuckeuse. Maintenant, Fatal pourrait sortir avec Nabilla, si on n'est pas dans la cuisine, si on est loin des couteaux, il pourrait sortir avec Nabilla (rires). Il pourrait être avec une fille de la télé-réalité.

mB : Est-ce qu'il pourrait participer à une télé-réalité ?

MY : Fatal, oui, il adorerait ! Il pourrait même faire une télé-réalité rien que sur lui, une sorte de 60 jours, 60 nuits. D'ailleurs, dans une série que je suis en train de développer pour une chaîne que je ne peux pas citer, parce que ce n'est pas encore signé, j'écris une série sur un joueur de foot qui est un peu un ersatz de Fatal Bazooka. C'est un joueur de foot à qui il est arrivé un gros problème puisqu'il a fauté avec une prostituée mineure, il s'est fait choper, il s'est fait virer de l'équipe de France (toute ressemblance avec des personnages existants ne serait évidemment pas fortuite), et donc il va devoir essayer de redorer son blason et de faire en sorte d'être réintégré dans l'équipe de France. Bref, je ne sais plus où je veux en venir mais oui, Fatal pourrait participer à une télé-réalité.

mB : Quel est le modèle de Fatal ?

MY : C'est Jay-Z ! Au début, c'était Eminem, mais maintenant ce serait plus Jay-Z ou même Kanye West. Jay Z est tellement pro, tellement terre à terre, il ne dit tellement jamais de connerie, il est parfait. Non, c'est plus Kanye West parce que Fatal peut monter - d'ailleurs il l'a déjà fait - sur scène pour dire que ce n'était pas à cette personne là qu'il fallait donner le prix.

mB : En décembre dernier, Fatal est revenu avec un single "Ce soir, sans mon sexe", lequel a suscité la polémique. Est-ce que vous vous y attendiez ?

MY : Tellement pas ! Je suis dans un monde de bisounours où j'ai l'impression que tout le monde veut rigoler avec moi. Apparamment j'ai dû tirer un peu trop loin ou dépasser la frontière mais c'est jusqu'à être interdit aux moins de 18 ans sur YouTube alors que sur YouTube, on trouve des images de mec décapité ?! Je n'ai pas l'impression que c'est sur moi qu'il faut tirer mais bon… Après, l'interdiction a été levée parce qu'ils se sont rendus compte que c'était une interdiction un peu mécanique et que maintenant qu'ils avaient regardé le clip, effectivement il n'y avait pas de raison de l'interdire. Mais même en télé, quand j'étais en promo, les chaînes de télé mettaient le petit encart "interdit au moins de 10 ans", alors qu'au journal de 20h, on a des images tellement pires !

mB : Est-ce que ça va influer le reste de l'album ?

MY : Non, parce qu'il est déjà écrit à 90 %, là on sort un nouveau single cette semaine : "Cagole". C'est une déclaration d'amour à la biatch made in France, la cajole du Sud. C'est pas la peine d'aller en Jamaïque ou sous les tropiques pour trouver des filles extraordinaires, y'en a aussi du côté de Fréjus et de Vitrolles et elle s'appelle la Cagole.

mB : Est-ce que Fatal aimerait bien faire un duo ?

MY : Oui, on cherche encore des featurings. Y'a beaucoup de mecs que j'aime beaucoup, type Orelsan pour parler de rap français ou d'autres artistes français comme DJ Snake, Guetta ou Bob Sinclar. Mais c'est devenu très compliqué. Depuis la crise économique, tout le monde est tellement sur le qui-vive qu'on n'ose plus aller à gauche ou à droite. Sinon, j'ai prévu de faire un truc avec Swagg Man, "posey". Mais ça sera avec le personnage de Christelle. Swagg Man sera le mec de Christelle et Christelle ramène Swagg Man chez ses parents. Quel titre de Fatal préférez-vous ?