Michelle Obama

#BringBackOurGirls : Quand le web se mobilise

En réaction à l'ignoble kidnapping de 223 lycéennes par la secte Boko Haram au nord du Nigéria, est né le mouvement mondial "Bring Back Our Girls", qui de Michelle Obama à de simples manifestants se répand comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux.

No thumbnail
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible