Morano, Boutin : Les résultats du 1er tour des Municipales annoncés sur Twitter à l'avance

Ecrit par

Dévoiler les résultats des élections municipales avant 20 heures, c'est strictement interdit par la loi. Cela n'a pas empêché certains Twittos de tenter le coup mais quand ce sont des personnalités politiques, on le remarque encore plus !

En tant que simples citoyens, vous saviez peut être déjà que dévoiler les résultats d'une élection avant 20 heures, c'est strictement illégal. Il y a une raison si les journalistes qui tiennent l'antenne depuis 18 heures répètent en boucle les mêmes infos issues de sondages et de tendances vues et revues jusqu'à l'heure fatidique de 8 heures pétantes ! Il serait peut être bon que certaines personnalités politiques se renseignent sur le code électoral ou s'achètent une montre qui fonctionne. En effet, si certains internautes ont bravé l'interdiction suprême en réactivant le hashtag #RadioLondres qui avait été très actif au moment de l'élection présidentielle, certains anciens hauts responsables politiques ont aussi été à l'origine de quelques fuites sur la toile.

Morano, Boutin : Les résultats du 1er tour des Municipales annoncés sur Twitter à l'avance - photo
Morano, Boutin : Les résultats du 1er tour des Municipales annoncés sur Twitter à l'avance - photo
Morano, Boutin : Les résultats du 1er tour des Municipales annoncés sur Twitter à l'avance - photo
Morano, Boutin : Les résultats du 1er tour des Municipales annoncés sur Twitter à l'avance - photo
Morano, Boutin : Les résultats du 1er tour des Municipales annoncés sur Twitter à l'avance - photo

Alors simple inattention ou transgression volontaire ? Que ce soit Nadine Morano (qui a d'abord annoncé la victoire d'un confrère avant de s'entêter avec d'autres résultats alors même que nombre de ses followers lui rappelaient en vain que c'était interdit avant 20 heures), Roselyne Bachelot, Christine Boutin ou Hervé Morin (ancien ministre de la défense), tous ont dévoilé des résultats avant l'heure. Certains, comme le dernier cité, ont bien tenté de rattraper leur boulette en supprimant leur post mais le mal était fait. Comme tous citoyens, ils s'exposent donc à une lourde amende pouvant aller jusqu'à 3750 euros. Jean-Pierre Raffarin avait bien ordonné à Nadine Morano de tweeter, elle aurait peut être mieux fait de l'écouter ! Que pensez-vous de ces boulettes ?

Source : huffington post