Mort de Cecil le lion : Les internautes se déchaînent contre le chasseur

Ecrit par

Suite à la mort de Cecil le lion à la crinière noire, les internautes crient au scandale sur le web, chassant le dentiste qui l'a chassé…

C'est l'histoire qui déchaîne le web ces derniers jours : la mort de Cecil le lion provoque la colère des internautes. Et pour cause, ce lion à la crinière noire était une véritable star au Zimbabwe. Agé de 13 ans, il coulait des jours paisibles dans le parc Hwange, jusqu'à ce qu'un chasseur le tue : Walter James Palmer, riche dentiste américain. Dès lors, ce dernier a reçu de virulentes attaques sur les réseaux sociaux, à tel point que ses comptes Twitter et Facebook ont été fermés. Mais ce n'est pas tout : une pétition a été mise en place, laquelle réclame "justice pour Cecil". Adressée au président du Zimbabwe, Robert Mugabe, elle réclame l'arrêt de la délivrance de permis de chasse pour les espèces menacées. De plus, certains ont déposé des fleurs et peluches devant son cabinet, en hommage au lion. Même Jimmy Kimmel – qui a récemment parodié la pub de KFC - s'est emporté et a dénoncé cet acte cruel.

Mort de Cecil le lion : Les internautes se déchaînent contre le chasseur

Selon l'ONG ZCTF, le lion aurait été attiré hors du parc avant d'être chassé grâce à une carcasse attachée à un véhicule. L'Américain aurait ensuite tiré sur Cecil à l'aide d'un arc, le blessant sans le tuer, avant de l'achever d'un coup de fusil après quarante heures de traque. Il aurait offert 50'000 dollars à son intermédiaire. Dans un communiqué publié mardi soir, ce dernier a réagi pour la première fois : "Je regrette profondément que la poursuite d'une activité que j'aime et que je pratique avec responsabilité et dans la légalité se soit traduite par la mort de ce lion (...) dont je ne connaissais pas le statut de célébrité locale.", déclare-t-il avant d'ajouter "qu'il faisait confiance à l'expertise des guides locaux professionnels afin de chasser dans un cadre légal". Ce n'est pas la première fois que le dentiste commet un tel crime : il aurait reconnu en 2008 avoir braconné un ours noir dans le Wisconsin. Cette histoire vous révolte-t-elle ?