Nabilla : Son succès dû à une stratégie marketing bien rodée ?

Ecrit par

C'est en 2011 que Nabilla apparait pour la première fois à la télévision dans L'amour est aveugle sur TF1. Mais si le succès n'a pas été au rendez-vous, il l'a été l'année suivante. Depuis la bimbo enchaîne les plateaux télé et projets professionnels de grande envergure. Mais sans marketing bien rodé et entourage de qualité, tout cela serait-il arrivé ?

"Non mais allô quoi, vous n'avez jamais entendu parler de moi ?" Non ça c'est vraiment impossible ! Tout le monde a forcément déjà entendu parler de Nabilla Benattia, cette bimbo aperçue dans L'amour est aveugle pour la première fois. Mais si à cette époque (en 2011), cette dernière n'avait pas vraiment marqué les esprits, c'est l'année d'après, en 2012, que la jolie brune créera le buzz en participant à la quatrième saison de Les Anges de la télé-réalité : Club Hawaï. Nabilla devient un personnage emblématique à tel point qu'elle est invitée à participer à la cinquième édition (Les Anges de la télé-réalité 5 : Welcome to Florida), au même titre qu'Amélie Neten, Capucine Anav, Samir Benzema, Aurélie Dotremont, Benjamin Machet, Alban Bartoli, Marie Parmentier, Maud Harcheb, Michael Essouong, Frédérique Brugiroux ou encore Thomas Vergara. Lequel deviendra son petit ami. C'est véritablement dans cette saison que notre it-Girl nationale deviendra célèbre grâce à une phrase "Allô mais allô, quoi ? T'es une fille, t'as pas de shampooing ! Allô ! Je sais pas moi, vous me recevez ? T'es une fille, t'as pas de shampooing ! C'est comme si je te dis : t'es une fille, t'as pas de cheveux !", faisant référence à Aurélie et Capucine qui avaient oublié leur shampoing en France. C'est là que tout commence pour la bimbo aux formes généreuses et à la plastique (en plastique) parfaite.

De Allô quoi à Canal + ?

Devenue une star mondiale (elle fait même la Une des journée japonais) et l'égérie de Jean-Paul Gaultier, Nabilla est invitée sur tous les plateaux télé et notamment celui de Canal + où elle y est déjà allée trois fois (Le Grand Journal + De Groodt une fois) et risque d'y officier dès la rentrée prochaine. En effet, invitée dans Le Mag, Nabilla s'est confiée sur ses projets professionnels et notamment sur celui de devenir la nouvelle Miss Météo de Canal, ou encore chroniqueuse sur TPMP et Europe 1. Si toutes ces révélations sont encore en pourparlers, une chose est sûre : tout le monde s'arrache Nabilla qui a très vite compris comment faire le buzz dans les médias comme sur les réseaux sociaux. En effet, si elle a commencé par déposer sa désormais célèbre phrase à l'INPEE (ce que tout le monde n'aurait pas pensé à faire), elle l'a aussi commercialisée en vendant tee-shirts et autres accessoires à son effigie. Surfant sur ce buzz incommensurable et quelque peu inattendu, NRJ 12 lui propose donc de jouer dans sa propre télé-réalité (Allô Nabilla) aux côtés de toute sa famille (mère, grand-mère, petit frère, amis...) et de son petit ami Thomas Vergara. La Grosse Equipe la prend alors sous son aile....

Nabilla : Son succès dû à une stratégie marketing bien rodée ?

Alors que rien n'était gagné pour Nabilla : à 17 ans, la jeune femme d'origine algérienne quelque peu vulgaire, a fait un mois de prison pour escroquerie, cette dernière a su bien s'entourer pour perdurer et rester sous les feux des projecteurs le plus longtemps possible. Et ça fait deux ans que ça dure ! (Pour rappel, on ne lui donnait que quelques mois de célébrité). Ainsi après avoir amassé un grand nombre de fans sur Twitter, un relooking et sûrement quelques cours de bienséance, elle est transformée et deux fois plus surmédiatisée à tel point que des paparazzis traquent Thomas et Nabilla dès qu'ils le peuvent ! Une vie de rêve pour Nabilla (comme elle l'a avouée récemment à Matthieu Delormeau dans son émission made in NRJ 12), mais sans son entourage de qualité et un marketing bien rodé, cette dernière aurait-elle atteint cette notoriété qui semble être au sommet ? Pas si sûr...

Un destin marketé et très bien contrôlé

Alors que nous comparions la vie de Loana à celle de Nabilla, il est évident que leur destin est loin d'être identique... Enfin pour le moment ! En effet, si les deux bimbos ont un parcours similaire (télé-réalité, surmédiatisation, critiques, mannequin pour Jean-Paul Gaultier, physique avantageux...), seule la fin de leur histoire (et leur couleur de cheveux) les sépare. Et cela est sans doute dû à l'entourage de Nabilla, qui est devenue un produit marketing géré par de véritables professionnels, ce que n'avait pas la gagnante de Loft Story à l'époque. Tous ses faits et gestes contrôlés, Nabilla sait donc, désormais, très bien gérer son image sur les réseaux sociaux comme dans les médias. En effet, phrases préparées, tweets bien choisis (ceux qu'elle regrette sont rapidement supprimés), tenues adéquates jusqu'au bout des ongles, clashs 2.0 avec Ayem notamment pour ne pas tomber dans l'oubli, tout est calculé pour Nabilla Benattia. Même si parfois, quelques badbuzz comme son seins dévoilés au Festival de Cannes 2014 viennent rythmés le quotidien de la jeune femme. Mais cela ne l'empêche pas pour autant de voir sa côté de popularité baisser. Bien au contraire ! Alors quoi qu'on dise, après un parcours atypique, notre Kim Kardashian française est sans doute la reine du buzz car elle a tout compris en jouissant pleinement de ce qui lui arrive ! Mais jusqu'à quand ? Telle est la question que grand nombre de personnes se posent depuis deux ans... Aimeriez-vous avoir la même vie que Nabilla Benattia ?

Nabilla : Son succès dû à une stratégie marketing bien rodée ? - photo
Nabilla : Son succès dû à une stratégie marketing bien rodée ? - photo
Nabilla : Son succès dû à une stratégie marketing bien rodée ? - photo