Nelson Mandela, une récupération marketing déjà en route

Ecrit par

Même après avoir consacré sa vie à se battre pour la paix, Nelson Mandela n'aura jamais autant contribué à servir les intérêts du grand générateur d'injustice qu'est l'économie de marché. Un triste paradoxe.

Voici ce que l'on peut entendre de la bouche de Tukwini Mandela, petite fille de Madiba : "Mon grand-père nous a laissé ce cadeau, et nous sommes honorées de pouvoir perpétuer son héritage." Comprenez bien qu'il s'agit là d'un scoop, Nelson Mandela n'était pas seulement un monument de la diplomatie (la vraie), c'était également (apparemment) un vigneron dans l'âme. L'ironie est probablement la dernière réaction qu'il reste à adopter lorsque l'absurde devient une norme. Il y existe encore un peu d'espoir quand on remarque que Nelson Mandela été comparé à Gandhi et Martin Luther King sur Twitter, mais on sait également à quel point les humeurs et les sentiments partagés de nos jours se déconstruisent à la vitesse du taux de rafraîchissement de nos écrans scintillants.

Que ce soit le keffieh popularisé par Yasser Arafat dans les années 60 ou les t-shirt floqués à l'effigie du Che, les symboles populaires ont habillé plusieurs générations de jeunes occidentaux souvent mal renseignés sur la symbolique réelle de ces vêtements. Il ne sera donc pas exagéré de craindre que la nature profonde du combat de Nelson Mandela pour la paix soit progressivement happée par l'insatiable appétit du modèle consumériste, impitoyable bourreau du bon sens et du respect mutuel. A défaut de pouvoir honorer la mémoire d'un grand homme dans l'humilité qui fut celle de son combat, le business autour de Mandela devrait exploser dans les mois à venir, du moins, jusqu'à ce qu'un autre prenne le relais. Peut-être aurons-nous droit à des ballons de foot Dalaï-Lama pour le mondial 2022 en Chine ? Peut-on vraiment faire quelque chose contre la récupération marketing immorale ?

Nelson Mandela, une récupération marketing déjà en route - photo
Nelson Mandela, une récupération marketing déjà en route - photo
Source : AFP