Burger King, Oasis, Snapzheimer : Pub, Pub, Pub !

Ecrit par

Si la cloche a sonné pour les écoliers de la zone B, elle a aussi résonné pour notre célèbre rendez-vous du vendredi soir : notre "Pub,Pub, Pub !". Alors c'est parti !

Loin d'être fini - contrairement à l'école -, les opérations marketing ne font que se développer, s'adapter au public et, surtout, se multiplier. Peu importe la marque, peu importe le produit : les stratégies varient mais ont toutes un même et unique but : faire le buzz ! Cette semaine, ce sont trois marquent totalement différentes dont on va vous parler, à savoir Burger King qui a joué la carte de l'humour pour la promotion de son nouveau magasin à Marseille, Oasis qui sait nous rendre accroc à ses p'tits fruits et finalement Mederic Alzheimer et Proximity BBDO qui veulent sensibiliser les jeunes face à la maladie d'Alzheimer d'une manière très astucieuse et moderne.

Burger King, le King de la stratégie marketing ?

On commence avec Burger King qui, hier, a pris des risques en chambrant Gignac ! Alors que le restaurant de Saint Lazare (le premier Burger King en France) rencontre un succès sans précédent, un deuxième doit bientôt ouvrir à Marseille. Et pour faire encore plus de buzz autour de cette opération, quoi de mieux que de chambrer un marseillais ? Hier, le compte Twitter de Burger King France dévoilait une affiche qui a rapidement fait le tour de la toile. Et pour cause, on peut y lire : "Un whopper pour Gignac". Pour info, rappelons que Gignac, attaquant de l'OM, est souvent raillé pour ses habitudes alimentaires et notamment pour son addiction au Big Mac, l'hamburger phare du principal concurrent de Burger King. C'est donc un beau coup de pub qu'a marqué là Burger King, qui cherche à nous rappeler que la franchise ne fait que commencer son extension dans l'hexagone...

Oasis is good !

Oasis a fait un pas de plus dans le monde du marketing... Et quel pas ! Déjà numéro 2 sur le marché des soft drinks et comptabilisant à ce jour 3,2 millions de fans sur Facebook, la marque Oasis a dévoilé mercredi le premier épisode de sa mini-série "L'Effet Papayon" nommé "Le Colococ". Qui ne s'est pas attaché à Mangue Debol, Orange Presslé, Ramon Tafraise et Frambourgeoise, ces p'tits fruits à la fois mignons et délirants qui font des publicités Oasis des pépites ? Eh bien, la marque a décidé de surfer sur leur succès en approfondissant chaque personnage et en leur inventant même une vie ! Car, grâce à cette mini-série – laquelle sera diffusée sur YouTube et au cinéma -, il vous est désormais possible de suivre leurs aventures ! Le seul hic : la série n'est composée que de 4 épisodes de 2 minutes 30, lesquels sont disponible à un mois d'intervalle. Quant au film, si l'idée est dans la tête de tous, il faudra encore patienter pas mal de temps...

#snapzheimer

Pour finir ce top marketing, meltyBuzz a choisi un sujet plus sérieux que les deux premiers, à savoir snapzheimer, la campagne éphémère pour la maladie d'Alzheimer sur Snapchat. Généralement dans l'ombre, la Fondation Médéric Alzheimer a choisi d'en sortir et de s'associer à Proximity BBDO pour lancer la campagne éphémère mais astucieuse via Snapchat.Le but : sensibiliser tous ceux qui sont concernés, de près comme de loin, par cette maladie, et particulièrement les jeunes, premiers utilisateurs de Snapchat. Une opération qui veut viser large puisque le réseau social a comptabilisé pas moins de 50 millions d'utilisateurs. Simple, mais choc : le principe consiste à afficher des photos de jeunes en soirée – tout ce qu'il y a de plus normal -, lesquelles s'effaceront au bout de 10 secondes pour laisser place à un message de sensibilisation comme "Des souvenirs qui s'effacent en 10 secondes, c'est drôle... Sauf quand ça devient votre réalité". Aussi précaire que Snapchat, la maladie est. Espérons que le message ne le soit pas. Quel coup marketing vous a le plus touché cette semaine ?