On n'Demande qu'à en Rire : Jérémy Ferrari, la conversion à l'Islam avec le mariage

Ecrit par

Jérémy Ferrari nous régale d'un nouveau sketch dans l'émission avec un sujet sensible comme il les aime.

Nouveau passage de Jérémy Ferrari dans l'émission quotidienne de Laurent Ruquier. Après l'excellent sketch d'Olivier de Benoist et ses bonnes résolutions 2012 pour On n'Demande qu'à en Rire, Jérémy Ferrari s'attaque à un sketch qui allie Islam et mariage. On ne peut que s'attendre à ce qu'il déchaine son bon vieil humour noir, pourtant l'humoriste va nous surprendre encore une fois en cassant les clichés. Accompagné de Constance et Amine Lezghad, on imagine d'entrée que ce dernier est celui qui veut imposer sa religion à sa compagne, mais contre toute attente c'est Constance, qui joue une employée du service d'immigration, qui veut convertir l'épicier bouddhiste qu'est Amine Lezghad. Chassez le naturel, il revient au galop, Jérémy Ferrari attend la fin de son sketch pour ressortir son humour cassant qu'on aime tant. Il propose de les marier quand même sans la conversion, au mépris de la loi, avant de se raviser avec fourberie, sous prétexte que la loi, c'est la loi. Comment trouvez-vous ce 62ème passage de Ferrari ?

On n'Demande qu'à en Rire : Jérémy Ferrari, la conversion à l'Islam avec le mariage - photo
On n'Demande qu'à en Rire : Jérémy Ferrari, la conversion à l'Islam avec le mariage - photo
On n'Demande qu'à en Rire : Jérémy Ferrari, la conversion à l'Islam avec le mariage - photo