On n'Demande qu'à en Rire : Olivier de Benoist et la météorite d'Oslo

Ecrit par

Olivier de Benoist est de retour pour un 68eme passage à chez Ruquier. Ambiance réussie de troisième étage de café du commerce.

Olivier de Benoist a de beaux jours devant lui. Il y a trois semaines, à On n'Demande qu'à en Rire, Olivier de Benoist, surpris en train d'uriner sur Street View, s'était offert les éloges du jury et les acclamations du public. De retour cette semaine pour un nouveau numéro, confortablement installé à la terrasse d'un café, le barbu commente encore une fois l'actualité internationale de sa voix de stentor reconnaissable entre toutes. Entre potacheries, humour évident et culot talentueux, Olivier de Benoist accouche à nouveau d'une prestation que lui seul semble capable d'exécuter avec succès. Laurent Ruquier, philologue français du XXeme siècle, le qualifia très justement de "géniul", mélange de "génial" et de "nul" : une prestation que seul son auteur est apte à mener à bon port le long des bords escarpés du gros bide. Mais n'est-ce pas là le signe qu'Olivier de Benoist a réellement un style ?

On n'Demande qu'à en Rire : Olivier de Benoist et la météorite d'Oslo - photo
On n'Demande qu'à en Rire : Olivier de Benoist et la météorite d'Oslo - photo
On n'Demande qu'à en Rire : Olivier de Benoist et la météorite d'Oslo - photo