On n'Demande qu'à en Rire : Une polémique à cause de sex toys

Ecrit par

Hier, dans On n'Demande qu'à en rire, le jury n'a pas été très clément avec Arthus, l'un des comiques se produisant sur le plateau de l'émission. Un sex toy aurait suffi à tout faire basculer.

Depuis la dernière diffusion d'On n'Demande qu'à en Rire avec Arnaud Tsamère qui ridiculisait le jury, on pourrait se demander si Laurent Ruquier, Catherine Barma et Jean Benguigui n'ont pas choisi un sujet "piège" pour voir la réaction des différents comiques de l'émission. Dans la diffusion de l'émission hier, le sujet imposé était "Un sex-shop trop près d'une école". Le jeune Arthus en était alors à sa vingtième représentation. Ce dernier s'est illustré dans un sketch jugé trop trash. La raison principale concernait un objet qu'Arthus a sorti à la fin de sa prestation. Il s'agissait ainsi d'un godemichet, un instrument qui d'après Laurent Ruquier et Catherine Barma n' a pas sa place sur une émission dont la plage horaire (18 heures) s'adresse à un public familial. Résultat, les plans au montage ont été volontairement éloignés de l'objet en question, et Arthus s'est ramassé deux buzz qui l'ont fortement pénalisé. Il fallait bien s'attendre à un dérapage avec ce genre de sujet dans On n'demande qu'à en rire. C'est un peu facile de tirer sur l'ambulance, non ?

On n'Demande qu'à en Rire : Une polémique à cause de sex toys - photo
On n'Demande qu'à en Rire : Une polémique à cause de sex toys - photo