Orelsan & Gringe : "Bloqués" accusée de sexisme, le créateur répond sur Twitter

Ecrit par

Le nouveau programme court de Canal+ a fait l’objet d’une longue tribune dans le HuffPost, écrite par une journaliste et militante féministe. Une tribune à laquelle répond le créateur de la mini-série sur Twitter.

Peut-on rire de tout ? La question se pose depuis la nuit des temps, chacun répondant à sa manière et apportant une nouvelle pierre à l’édifice. La question s’est posée en tout cas pour Bruno Muschio, créateur de la nouvelle pastille du Petit Journal, Bloqués, avec Orelsan et Gringe et dont le premier épisode vous était présenté par meltyBuzz. Pour quelle raison ? Au sujet d’une tribune publiée sur le HuffPost et écrite par Eloïse Bouston, une jeune journaliste et militante féministe considérant le programme court comme sexiste. Le pitch : deux amis et colocataires, interprétés par les rappeurs Orelsan et Gringe, discutent de sujets improbables "bloqués" dans leur canapé. L’ancienne Femen reproche au programme "qui excelle dans la resucée de poncifs peu gratifiants pour les hommes, et les rappeurs de surcroît, les réduisant à des frustrés immatures, obnubilés par leur pénis et allergiques à l’aspirateur" de promouvoir "une image déplorable et stéréotypée des femmes et des hommes".

Orelsan & Gringe : "Bloqués" accusée de sexisme, le créateur répond sur Twitter
Orelsan & Gringe : "Bloqués" accusée de sexisme, le créateur répond sur Twitter

Un programme considéré par la jeune femme comme sexiste, la gent féminine n’étant pas présentées de la manière la plus élégante dans la mini-série. Une tribune au vitriol auquel le créateur de la pastille, Bruno Muschio (alias Navo), a souhaité répondre sur Twitter : "Suis-je d’accord avec le mode de pensée de mes personnages ? Non. Est-ce que je les aime bien quand même ? Oui". Et de continuer dans un autre tweet : "Je suis d’accord sur quasi-rien avec Homer Simpson, Barney Stinson, Bender, Nathan de Misfits, etc. mais j’aime ces personnages". Il termine avec deux derniers messages : "Bon bah là, c’est l’histoire de deux losers qui sont bloqués dans leurs vies et leur têtes. Je les voyais pas parler ingénierie spatiale" et "Un jour, j’écrirai un personnage avec qui je suis d’accord […], par contre, je suis pas sûr que ce sera très drôle. Voilà pour les éclaircissements que certains me demandaient ici". Il y a quelques semaines, la rédaction vous parlait déjà de Bloqués et de Kyan Khojandi qui revenait sur Canal+ 3 ans après Bref ave Orelsan pour la série. Trouvez-vous drôle la nouvelle pastille du Petit Journal ?