#Overheadbin : Quand des hôtesses de l'air posent dans le compartiment à bagages !

Ecrit par

Un nouveau phénomène envahit les réseaux sociaux : le #Overheadbin. Ainsi, hôtesses de l'air et stewarts tapent la pose… dans les compartiments à bagages.

La prochaine fois que vous prendrez cette merveilleuse invention qu'est l'avion, vous risquez d'être surpris. En effet, une nouvelle tendance circule, après celle WTF des selfies avec un tampon, parmi le personnel de bord de ce moyen de transport. Et comme tout phénomène du XXIème siècle, les réseaux sociaux sont impliqués dans sa diffusion. Et notamment grâce à Instagram. Ainsi, si vous tapez #Overheadbin, vous tomberez sur une série de photos étranges. On y voit les employés allongés dans les compartiments dédiés aux bagages. Et mine de rien, ces espaces, toujours blindés quand on veut y insérer sa valise, sont grands, VRAIMENT grands. Quand certains y prennent une pause-café, d'autres préfèrent piquer un petit roupillon. Un homme se fait même enfermé contre sa volonté.

#Overheadbin : Quand des hôtesses de l'air posent dans le compartiment à bagages ! - photo
#Overheadbin : Quand des hôtesses de l'air posent dans le compartiment à bagages ! - photo
#Overheadbin : Quand des hôtesses de l'air posent dans le compartiment à bagages ! - photo

Bon, évidemment, tout cela se passe avant que vous embarquiez. De même, il n'est pas sûr que vous puissiez en faire autant une fois à bord. Mais en voyant la facilité qu'on certains à s'insérer dans ces espaces exigus, on en vient à se demander pourquoi un fois qu'il faut rentrer sa valise, il n y a jamais de place, comme si le compartiment à bagages s'était transformé en boîte à gants ? L'#Overheadin reste une tendance fun, qui nous prouve que même les stewarts peuvent se marrer. Et puis cela nous change des phénomènes un poil hypocrites, à l'instar du Don't Judge Challenge, ce défi WTF qui te rendait moche. Censé lutter contre la discrimination physique, il s'était vite transformé en exposition narcissique. Comme quoi, Internet est capable du pire... comme du meilleur. Que pensez-vous de cette tendance ?