PewDiePie se paye des coups de flippe en regardant des peintures

Ecrit par

Dans ce nouveau jeu d'horreur, PewDiePie incarne un peintre complètement névrosé. Et apparemment, l'art ne lui réussit pas.

Si PewDiePie a bien une passion, c'est les jeux vidéo. Ce média, comme le cinéma, possède divers genres. Et le préféré du Youtubeur est incontestablement celui de l'horreur. Rappelez-vous qu'à l'instar de Squeezie, PewDiePie flippait sur Until Dawn. Du coup, histoire de joindre l'utile à l'agréable (quoique se faire peur en boucle n'est peut-être ce qu'on définirait comme "agréable"), Pewds teste un nouveau titre horrifique. Il répond au doux nom de Layers of Fear (comprenez "Les couches [de peinture, ndlr] de la peur"). Incarnant un peintre durant ce qui semble être l'époque Victorienne, Pewds découvre qu'il est en proie à plusieurs névroses et autres hallucinations bien sympathiques. C'est uniquement après avoir regardé une toile en chantier que l'enfer commence. En effet, le manoir semble prendre vie et se transforme en labyrinthe un brin flippant.

PewDiePie se paye des coups de flippe en regardant des peintures

Ainsi PewDiePie, qui s'était transformé en zombie pour jouer à The Walking Dead : Road to Survival, commence son aventure, ne sachant pas trop quoi faire, mais avec la certitude que s'il ne bouge pas, rien ne se passera. Dans chaque pièce que le Youtubeur traverse, les murs sont garnis de tableaux. Comment le remarque-t-il ? Bon, déjà il se sert de ses yeux, mais surtout, les toiles sont responsables de 80% des jumpscares du jeu. Après divers coups d'effroi, notamment lorsqu'il tombe dans la cave, le Suédois atteint tant bien que mal la cuisine, joliment décorée avec une peinture représentant une flopée d'aliments. La lumière se coupe d'un coup et la nature morte se met à vomir littéralement une marée de fruits et légumes. Après le déluge de végétaux, Pewds examine de plus près le tableau et découvre… un morceau de peau humaine. Et que faire avec ? Aller le mettre sur la toile inachevée du début. Logique. Avez-vous essayé Layers of Fear ?