Pharrell Williams : Un Iranien emprisonné pour sa reprise de Happy, les internautes se mobilisent

Ecrit par

Les libertés en Iran sont plutôt réduites, même celles de chanter ! Ce jeune internaute l'a malheureusement appris à ses dépends puisqu'il a depuis été emprisonné. Heureusement, les internautes se mobilisent pour le soutenir.

Il y a quelques semaines, les Marseillais à Rio reprenait Happy. C'est aussi l'idée qu'a eu Saman Soleymani, ce jeune internaute iranien. Mais cela n'a visiblement pas plu au régime conservateur en place puisqu'il a rapidement été emprisonné. C'était aussi le cas des figurants du clip mais ces derniers, soutenus par Pharrell Williams en personne sur Twitter, ont depuis été libérés sous caution. Malheureusement, ce n'est pas le cas de l'initiateur de ce mouvement qui est toujours détenu dans une des prisons les plus redoutées du régime. Maigre consolation, il peut compter sur le soutien d'une bonne partie du web.

Pharrell Williams : Un Iranien emprisonné pour sa reprise de Happy, les internautes se mobilisent - photo
Pharrell Williams : Un Iranien emprisonné pour sa reprise de Happy, les internautes se mobilisent - photo

D'autres iraniens postent des vidéos sur lesquels ils détournent complètement le message de la chanson Happy en pleurant dessus ou en l'associant à des images tristes. Des femmes dansent sur la chanson non voilées mais de dos (ce qui est strictement prohibé par la loi iranienne) et un homme s'enfuit en courant quand il se rend compte que chanter sur sa chanson préférée peut l’amener jusqu'en prison. Des internautes du monde entier tweetent leur soutien au jeune homme et même le Président iranien, connu pour être plus modéré que le reste du régime, a posté un message 2.0 de soutien... Soutenez-vous aussi ce jeune internaute ?

Source : huffington post