Pris au piège dans son propre corps, la campagne choc

Pour sensibiliser le public à la lutte contre la sclérose en plaques, une agence de publicité australienne réalise un spot télé bouleversant.

Etre complètement paralysé. Vivre auprès de ses proches sans jamais pouvoir communiquer. Se sentir prisonnier de son propre corps. Autant de situations insupportables auxquelles font face chaque jour les personnes atteintes de la sclérose en plaques (SEP). Après que Facebook, Twitter et Instagram aient intégré des seins dans leurs logos pour une campagne de sensibilisation au dépistage du cancer, l’agence de pub australienne The Brand Agency réalise une vidéo choc pour l’association The Multiple Sclérosis Society of Western Australia qui lutte contre la SEP. Pour faire prendre conscience aux téléspectateurs de l’importance des dons pour la recherche, le spot met en scène une mère de famille, enfermée dans une boîte en verre d’un mètre de diamètre, à seulement quelques pas de sa fille qui ne peut ni la voir, ni l’entendre. Une métaphore pour exprimer l’enfermement qu’elle ressent à cause des nombreux symptômes de la sclérose en plaques : paralysie progressive, troubles émotionnels et sensitifs… 30 secondes de film extrêmement immersives pour le spectateur.

Attention, cette vidéo peut heurter la sensibilité de certaines personnes. "La sclérose en plaques peut vous rendre prisonnier de votre propre corps". Qu'avez-vous retenu de cette campagne choc ?

Source : mswa.org.au