Anonymous

Quand Anonymous devient un business, la contestation perd-t-elle de son sens ? (Vidéo)

Publié par
gilanazari
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 2 min
No thumbnail

Anonymous serait-il en passe d'être commercialisé ? Avec l'apparition de produits dérivés et d'un dépôts de marque et du slogan à l'INPI, l'inquiétude s'accroît au sein du mouvement et chez les internautes.

Le masque des Anonymous est en vente sur internet

Anonymous est un groupe de cyber-hacktivistes qui s'est formé dans le but de défendre le droit à la liberté d'expression sur internet et ailleurs. Mais depuis sa création, Anonymous s'est ouvert à d'autres domaines et prône la liberté dans son sens le plus global.

La commercialisation de produits dérivés

En restant anonymes et en créant le buzz – en publiant des photos de la mère de Barack Obama nue sur le compte Twitter officiel des Anonymous par exemple – les cyber-hacktivistes et leur mouvement ont pris de plus en plus d'ampleur et ont suscité la curiosité des internautes. Au point qu'Anonymous et son logo sont devenus des emblèmes ornant tee-shirt et accessoires. Sur internet, certains internautes se mettent même à commercialiser des masques des Anonymous fabriqués en Chine notamment comme le prouvent différentes vidéos postées sur YouTube.

Business et contestation font-ils bon ménage ?

Pourtant, Annonymous qui se proclame comme étant un groupe totalement autonome et détaché de tout leadership, sans inscription officielle ou frais de participation par exemple, ne correspond pas à cette marchandisation. Récupérer Anonymous pour en faire un business mercantile et un nouveau marché s'adressant à des consommateurs paraît impensable. À la fin du mois de juillet dernier, Anonymous réagissait d'ailleurs au dépôt, auprès de l'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) d'une marque du même nom et avec le même slogan en France. S'ils les cyber-hacktivistes entendaient bien ne pas laisser faire et menaçant de faire couler le business c'est d'ailleurs parce que au-delà de la volonté des cyber-hacktivistes de se réapproprier le mouvement, il est également impensable qu'Anonymous devienne une organisation mercantile. Pourtant, le mouvement des Indignés né en Espagne en mai 2011 qui visait à dénoncer la corruption des partis politiques notamment, a lui aussi connu une commercialisation et est presque devenue une marque ou au moins un emblème, impliquant de la vente (stickers, tee-shirt…)

Pour ces mouvements qui se proclament indépendants et qui se battent contre une société à la Big Brother où la surveillance, la consommation et les politiques sont dénoncés, il est justement totalement paradoxal et incohérent de voir apparaître une utilisation mercantile, en passe, peut-être, de devenir de véritable business. Si les Anonymous souhaitent garder l'organisation dans l'état actuel, auront-ils suffisamment à cœur de préserver cette organisation et assez d'impact et d'influence sur les internautes pour éviter que certains d'entre-eux semblent vouloir lancer un business autour du mouvement qui intrigue et séduit et donc qui représente un marché potentiel !

Le mouvement des Indignés, lui aussi subit la réappropriation du mouvement à des fins mercantiles
À lire aussi
Anonymous montre comment éviter la reconnaissance faciale (Vidéo)
À lire aussi
Anonymous publie des photos de la mère de Barack Obama nue sur Twitter ?
À lire aussi
Le logo et le slogan d'Anonymous achetés par une Agence française ?
Encore plus de contenus
Quand Anonymous devient un business, la contestation perd-t-elle de son sens ? (Vidéo)
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible