Samir Nasri : Anara Atanes, la petite amie du bad buzz 2.0 ?

Ecrit par

Nom encore inconnu il y a peu, Anara Atanes a su se créer une place au sein du paysage médiatique en cette période de Coupe du Monde. Mais qui est la petite amie de Samir Nasri ?

Souvenez-vous, le 13 mai dernier, la petite amie de Samir Nasri insultait Didier Deschamps et la France sur Twitter après avoir découvert la liste des 23 pour la Coupe du Monde de football. Et pour cause, son petit ami n'en faisait pas partie ! Un tweet qui a pris d'énormes propensions puisque l'entraîneur de l'Equipe de France et la FFF décidaient de porter plainte contre la jeune femme, malgré ses excuses. Hier, la jeune Britannique de 25 ans a récidivé en critiquant à nouveau les choix de Didiers Deschamps sur Twitter. Une provocation qui lui a valu de faire à nouveau la Une des médias. Et si c'est ce qu'elle cherchait ?

Samir Nasri : Anara Atanes, la petite amie du bad buzz 2.0 ?
Une course à la notoriété

Afin d'atteindre la notoriété, Anara semble avoir tout testé : mannequinat, chanson, footballeurs… Née en 1988, la jeune femme a su faire de ses formes aguicheuses son métier. Mannequin aux origines espagnoles et portugaises, elle est repérée dès l'âge de 15 ans par une agence de mannequins. Elle intègre même les rangs de la prestigieuse firme de lingerie Victoria's Secret. Pourtant, cela ne lui suffit pas puisqu'elle décide de s'introduire dans le monde de la chanson, en faisant notamment de courtes apparitions dans des clips de chanteurs de R'n'B, comme avec Darren B. Mieux encore, elle monte son propre girlsband appelé "Fanfair", avec Roberta Howett, Jessica Martin, Aimee Kearsley. Un échec puisant pour la jeune femme.

Samir Nasri : Anara Atanes, la petite amie du bad buzz 2.0 ?
Et si la provocation était la solution ?

Pourtant, cela ne semble pas l'avoir stoppée dans sa course à sa notoriété. En couple avec Nasri depuis janvier 2013, elle n'est pas inconnue du monde du football masculin. En 2008, elle est restée quelques mois avec le Suédois Freddie Ljungberg, ancien joueur réputé d'Arsenal. Qui plus est, la presse britannique lui prête des aventures avec d'autres footballeurs comme Ashley Cole, Darren Bent, Jermaine Pennant ou encore Kieran Richardson, joueurs de Premier League. Suscitant la polémique via ses tweets on encore ses clichés comme celui où un de ses amis n'hésite pas à regarder avec attention son fessier, elle n'hésite plus à jouer la carte de la provocation. Aujourd'hui, même si elle a protégé ses tweets en réduisant l'accès à son compte, elle sait que cela n'empêchera pas ces derniers d'être relayés à la vitesse de l'éclair par l'un de ses 39 000 abonnés. En jouant la carte de la provocation, elle semble enfin avoir trouvé la clé de la notoriété qu'elle cherchait depuis déjà bien longtemps... La provocation est-elle la clé du succès selon vous ?

Samir Nasri : Anara Atanes, la petite amie du bad buzz 2.0 ?