SNCF : La chasse aux fraudeurs est ouverte, les twittos réagissent !

Ecrit par

Du 1er novembre au 31 décembre, la SNCF affiche un challenge :"Lutte anti-fraude". Comme dans un jeu, les meilleurs contrôleurs seront récompensés de cadeaux High Tech. Les réactions des internautes ne se font pas attendre.

Choquant ? On oscille entre ironie et consternation. Après la grève qui a déclenché les railleries des internautes, c'est au tour des contrôleurs d'aller au devant de la scène ! Si on avait un écho des potentielles commissions sur chaque fraude allant dans la poche d'un bon nombre de contrôleurs, en revanche, le nouveau "jeu" lancé par la SNCF pour récompenser ses meilleurs éléments qui découvriront "le plus grand nombre de cartes et abonnements falsifiés ou utilisés par un tiers" ainsi que tous les fraudeurs en général, pourront victorieusement choisir parmi 10 cadeaux high tech, et non pas des moindres tels qu'un Netbook, une console de jeux, un appareil photo numérique, 40 chèques cadeaux d'une valeur de 30 euros… Les chanceux ! Une annonce qui remet sérieusement en cause l'intégrité des contrôleurs de la SNCF aux yeux des voyageurs et qui provoque leur colère ainsi que celle de la CGT qui appelle à boycotter ce "challenge": "Hors de question d'entrer dans ce jeu-là. On n'avait jamais vu ça, c'est n'importe quoi, on ne savait pas que la boîte pouvait aller jusque-là." Les internautes aussi dénoncent une telle décision, soulignant deux points forts : d'une part, les contrôleurs ont à la base un très bon salaire, d'autre part, avoir une prime pour faire son travail, c'est juste une idée saugrenue, car si tout le monde devait recevoir des cadeaux pour bien faire leur job, on aurait une sérieuse remise en cause à faire… Un cliché du contrôleur "qui en prenant l'argent des uns, en gagne plus pour lui", agace les usagers et qui devient un déclencheur de rébellion pour d'autres. À voir par la suite si la SNCF maintient son nouveau "concours" qui a déjà suscité bons nombres de critiques… bizarrement pas encore de la part des concernés, futurs-récompensés…