Snowden : The Guardian forcé de détruire les dossiers secrets, Twitter dégoûté

Ecrit par

Le rédacteur en chef du journal londonien The Guardian a écrit un édito où il révèle les pressions qu'il subit de la part des autorités britanniques pour détruire les documents envoyés par Edward Snowden au journal.

Suite à l'arrestation du mari de l'un de ses journalistes, le rédacteur en chef du journal The Guardian, Alan Rusbridger a publié un éditorial dans lequel il avoue avoir subi des pressions de la part du gouvernement britannique. Il révèle ainsi que Londres a forcé The Guardian à détruire des documents contenant des informations fournies par Edward Snowden, sous peine de sanction judiciaire. Selon Alan Rusbridger, un "très haut responsable du gouvernement" lui a demandé "le retour ou la destruction de tout le matériel" sur lequel il travaillait à l’époque des révélations sur la surveillance de la NSA. Les autorités britanniques auraient alors annoncé au journal : "Vous vous êtes bien amusés. Maintenant nous voulons que vous nous rendiez le machin.".

Snowden : The Guardian forcé de détruire les dossiers secrets, Twitter dégoûté

Cet éditorial intervient après l’arrestation de David Miranda, le compagnon du journaliste Glenn Greenwald, qui était à l’origine des révélations d’Edward Snowden. Le gouvernement britannique s’est défendu en expliquant qu'il fallait prendre "toutes les mesures nécessaires pour protéger le public des individus qui menacent la sécurité nationale". La police de Londres quant à elle a justifié la rétention de David Miranda comme "nécessaire et proportionnée". Alan Rusbridger demande une révision de la loi antiterrotiste qui a permis aux autorités d’arrêter David Miranda, l'article 7 permettant d'interroger préventivement toute personne soupçonnée de préparer des actes terroristes en Grande-Bretagne. Cette affaire qui a choqué les internautes sur Twitter n'arrange pas le manque de confiance de certains envers les gouvernements occidentaux. La plupart des internautes y voient une menace envers la liberté de la presse. Le site Wikipédia a d'ailleurs décidé de lutter contre la NSA. Que penses-tu de la décision de Londres ?

Snowden : The Guardian forcé de détruire les dossiers secrets, Twitter dégoûté - photo
Snowden : The Guardian forcé de détruire les dossiers secrets, Twitter dégoûté - photo
Snowden : The Guardian forcé de détruire les dossiers secrets, Twitter dégoûté - photo