Squeezie : Sa vidéo fait un gros bad buzz, il s'explique !

Ecrit par

En testant le jeu "Naked Run", Squeezie ne s'attendait pas à susciter un tel bad buzz sur la Toile. Cible de nombreuses critiques, le Youtubeur a pris le temps de s'expliquer.

Squeezie a beau avoir 5 millions d'abonnés à sa chaîne Youtube, il ne fait pour autant pas toujours l'unanimité. Cette semaine, on s'en est rendu compte plus que jamais. Après la vidéo dans laquelle il lisait une fanfiction avec Cyprien, les internautes l'ont accusé de se moquer de la personne qui l'avait rédigée. Mais ce mini bad buzz n'est rien comparé à celui suscité par sa vidéo suivante, intitulée "Un jeu japonais douteux (-18)". Dans celle-ci, le Youtubeur se met dans la peau d'un homme nu qui doit montrer son sexe à des lycéennes sans se faire arrêter. Aussitôt postée, la vidéo a fait l'objet de nombreuses critiques. "C'est dingue d'avoir autant d'influence sur internet et de s'obtiner à publier du contenu comme ça" (@Sinox8). Un avis partagé par beaucoup d'internautes, qui ont jugé inconscient le fait de promouvoir un tel jeu alors que la communauté de Squeezie est peuplée par beaucoup d'enfants. En découvrant le bad buzz qu'il avait fait naître, le principal intéressé a évidemment tenu à s'expliquer.

Si certains de ses fans se sont employés à le défendre, d'autres ont préféré le descendre. Un acharnement qui a eu le don d'agacer Squeezie, à en croire la réponse qu'il a formulée en commentaire de sa vidéo. "Décidément entre cette vidéo et celle d'hier beaucoup de gens sont indignés pour pas grand chose ! C'est assez fatigant", a-t-il estimé avant d'expliquer que ses vidéos ne se destinaient forcément à des jeunes enfants, et que la mention -18 suffisait à les empêcher de regarder. Au début de la vidéo d'hier, dans laquelle il monte en voiture avec un pervers, il a enfin tenu à s'excuser, en expliquant qu'évidemment il était contre les agressions sexuelles faites aux femmes. Mais même après cette mise au point, les internautes ont continué à déverser leur haine... Une journaliste de BuzzFeed ayant relayé un article sur le sujet s'est carrément fait insulter ! "J'ai honte pour eux. Aucune répartie aucun respect mais de la violence bien gratuite", a-t-il déploré. Espérons que la semaine prochaine soit plus calme pour le jeune gamer ! Comprenez-vous la polémique ?