Super Bowl 2015 : Que donnerait un tel show en France ? (Zaïd dans le Turfu)

Ecrit par

Spectacle incomparable, la finale du SuperBowl disputée dans la nuit de dimanche à lundi a relancé l'idée d'un événement similaire à organiser dans nos chères contrées françaises. De Johnny Hallyday à M Pokora en passant par Nabilla, le résultat pourrait sincèrement avoir de la gueule...ou pas.

Lundi 2 février, il est 5 h du mat' en France quand de l'autre côté de l'Atlantique au Phoenix Stadium les New England Patriots s'imposent 28-24 au terme d'une finale haletante contre les Seatle Heahawks. Presque anecdotique pour les 110 millions d'Américains rivés devant leurs écrans, et qui cinq heures durant ont assisté à un show unique en son genre. Très ancré dans la culture américaine, hormis chez Kanye West qui n'aime pas le SuperBowl, ce mélange des genres entre sport et spectacle a des partisans également du côté du vieux continent, où sans s'attarder sur les rats appâtés par les intérêts éco, une partie du public aimerait avoir ce genre d'événement, en France par exemple. Sans faire offense aux Rockets d'Ivry-sur-Seine ou encore aux Grizzlies de Clermont-Ferrand, on imagine davantage le foot traditionnel avoir la popularité nécessaire pour se prêter à l'exercice. On voit carrément Frédo Thiriez nous revendre dans une énième tentative désespérée sa Coupe de la Ligue, comme cette fois-ci le pendant naturel du SuperBowl.

Super Bowl 2015 : Que donnerait un tel show en France ? (Zaïd dans le Turfu)

Pour satisfaire aux moments off où caser les pubs crées pour l'occasion, plusieurs évolutions seront apportés : exit donc les ramasseurs de balle, les joueurs iront eux-mêmes chercher le ballon, quitte à faire un détour par le parking (ça reste de la Ligue 1). Ces mêmes joueurs qui seront encouragés à en faire encore plus des tonnes lors d'un microcontact, tout cela dans le but de diffuser des écrans publicitaires époustouflants, avec entre autres la suite du sketch de Gad Elmaleh pour LCL ou encore Nabilla vantant les mérites de Bouygues Telecom afin de faire de l'ombre à Kim Kardashian, reine des selfies dans une pub pour le SuperBowl 2015. On a les publicités qu'on mérite… Tout comme le concert prévu à la mi-temps du match. Les organisateurs vont logiquement faire prendre l'air à Johnny Hallyday, qui croupit comme tout le monde le sait dans les bas-fonds du Stade de France, depuis son dernier concert dans l'enceinte. Pour ne pas faire fuir les moins de 80 ans, M Pokora est appelé au pied levé pour un duo qui restera dans les annales, en raison d'un scandale dont le diffuseur TF1 se serait bien passé.

Oups !

Habitué à finir torse nu à chaque représentation, le chanteur à midinettes a préféré faire dans la sobriété, au grand dam de la ménagère qui s'est tapée toute une mi-temps dans l'espoir de savourer un bout de téton. En vain. MP est conspué, alors que Johnny est de nouveau rangé au placard. La rencontre redémarre sur une pelouse ravagée à cause du concert. C'en est trop pour Zlatan (oui le PSG est com dab en finale) qui toute la soirée a en plus vu d'autres "stars" lui voler la vedette. L'attaquant suédois met fin à cette grande parodie de foot en confisquant tous les ballons dans sa filoche, tout en conspuant avec un regard noir Fréderic Thiriez venu lui faire entendre raison : "If you want a SuperBowl, go to USA". Jamais avare de bonnes idées, le président de la LFP serait bien tenté de délocaliser outre-Atlantique une finale de coupe française. Ah merde, il l'a déjà fait… Pensez-vous qu'un Super Bowl à la française est possible ?