Taxis vs VTC : "Je suis Uber", le slogan qui gagne en succès sur les réseaux sociaux

Ecrit par

Le conflit qui oppose les taxis à Uber continue de faire des remous sur la toile, où en marge des débordements survenus hier, les internautes prennent majoritairement partie pour les VTC derrière le slogan "Je suis Uber".

"On n'est beaucoup plus en sécurité à Bagdad !". La punchline est signée Courtney Love, qui bloquée par les taxis parisiens, a violemment interpellé François Hollande hier après-midi sur Twitter. Il faut reconnaitre que la grève décidée par les chauffeurs de taxis ce jeudi 27 juin a rapidement basculé dans le grand n'importe quoi, avec en prime plusieurs voitures Uber dégradées et des débordements qui ont nécessité l'intervention des CRS. Pas de quoi redorer le blason d'une profession déjà peu estimée dans l'opinion publique. Sur les réseaux sociaux, la tendance générale se porte en effet du côté des VTC, soutenus de plus en plus derrière le slogan "Je suis Uber. Un cri de ralliement directement inspiré du fameux "Je suis Charlie", qui depuis janvier est régulièrement détourné par les internautes.

Si le slogan est délibérément à prendre au second degré, le soutien des usagers à Uber, teinté aussi et surtout de leur ras-le-bol des taxis, est quant à lui bel et bien réel. "Oh j'ai un hôtel/restaurant, je vais manifester contre les chambres d'hôtes" Faut vivre dans votre temps les cas sociaux #JeSuisUber" a ainsi pesté @B_R06, suivi de @FaznaFaz : "Quand Free est arrivé sur le marché les concurrents ont juste suivis la cadence, alors pourquoi les taxis font tout ce cinema ? #JesuisUber ". Mais com' dab sur la toile, le hashtag a également inspiré l'humour des twittos, tels @PeaceandLow1 : "Mon fils a été odieux aujourd'hui. Pour me venger, je lui offre une visite touristique de Paris, avec un beau t-shirt floqué #JeSuisUber". On ne donne pas cher de la peau de ce gosse, ni de celle de Frigide Barjot qui s'est porté au soutiens des taxis dans leur guerre face aux VTC. Êtes-vous Uber ?