Taylor Swift accusée de plagiat : Une juge reprend ses plus grands tubes pour rendre son verdict

Ecrit par

Taylor Swift était accusée de plagiat par un artiste de R&B. La juge s'est inspirée des plus grands tubes de la star pour rendre sa décision.

Depuis quelques années, tout sourit à Taylor Swift. La jeune femme rencontre un incroyable succès dans le monde entier, à tel point qu'elle devenait récemment la reine d'Instagram avec plus de 50 millions de followers. Vous imaginez ? Mais il y a peu, quelque chose est venu entâcher son bonheur et sa bonne humeur... Un chanteur prénommé Jesse Braham l'a accusée d'avoir plagié 92% des paroles de son morceau intitulé Haters Gonna Hate pour écrire le tube Shake It Off. Mardi 10 novembre dernier, cette affaire est passée devant la justice. Le verdict a été rendu de manière un peu particulière... En effet, la juge en charge du dossier a utilisé des paroles extraites des chansons de la star américaine !

Taylor Swift est admirée par des millions de gens. En plus d'être canon et de bien chanter, elle sait également faire preuve de générosité. La preuve : il y a quelques semaines, elle conviait en backstage un Youtubeur qui avait repris ses plus grands tubes. La juge en charge de l'affaire de plagiat aimerait-elle également faire l'objet d'une invitation ? Elle a inséré les paroles de tubes de la chanteuse - parmi lesquels Bad Blood, Blank Space et Shake It Off dans son verdict. Le voici : "The Court is not saying that Braham can never, ever, ever get his case back in court. But, for now, we have got problems, and the Court is not sure Braham can solve them. As currently drafted, the complaint has a blank space, one that requires Braham to do more than write his name. Graham may discover that mere pleading Band-Aids will not fix the bullet holes in his case. At least for the moment, defendants have shaken off this lawsuit". A la rédac', on valide l'initiative ! Trouvez-vous ça drôle ?