Tokio Hotel : Love Who Loves You Back, le clip sexy fait réagir Twitter

Ecrit par

Le 6 octobre prochain sortira dans les bacs "Kings Of Suburbia", le nouvel opus de Tokio Hotel. Après près de 4 ans d'absence, c'est dans un tout nouveau style qui leur est propre que le groupe se dévoile.

Si Twitter a adoré le teaser de "Love Who Loves You Back", le nouveau clip de Tokio Hotel semble déjà faire l'unanimité à travers les réseaux sociaux alors que celui-ci est sorti il y a seulement quelques minutes. "Love Who Loves You Back" est le premier single de leur nouvel opus "Kings Of Suburbia" et si leur son a bien évolué, il semblerait que les membres du groupe aussi. Ils ont grandi, mûrit et ils le prouvent dans ce nouveau clip bien loin des anciennes vidéos qu'ils ont pu tourner. Dans un sous-sol, il est possible d'apercevoir un grand nombre de figurants en train de s'embrasser avec envie et parfois un peu plus. Parmi ces personnes se trouvent les membres du groupe éparpiller un peu partout tandis que Bill, le chanteur du groupe, passe de lèvres en lèvres. Oui, dans "Love Who Loves You Back", Bill Kaulitz prend plaisir à embrasser un bon nombre de personnes présentes pour le clip, femmes et hommes confondus. Sur Twitter, les tweets fusent en grand nombre. Certains sont agréablement surpris par ce tout nouveau clip qu'ils adorent d'ores et déjà tandis que d'autres s'amusent de certaines scènes presque explicites que dévoile le clip. Sans vous en dire plus, la rédaction de meltyBuzz vous laisse découvrir le clip presque "hot" de "Love Who Loves You Back" ci-dessous ! Un clip très sexy pour le retour de Tokio Hotel ?

Tokio Hotel : Love Who Loves You Back, le clip sexy fait réagir Twitter
Tokio Hotel : Love Who Loves You Back, le clip sexy fait réagir Twitter

Plus d'actu sur Tokio HotelTokio Hotel : Un extrait de King Of Suburbia agite TwitterTokio Hotel : Le clip de "Run, Run, Run" dévoilé, Twitter adoreTokio Hotel : Girl Got A Gun, le clip déjanté fait réagir TwitterTokio Hotel : Love Who Loves You Back, le teaser dévoilé, Twitter adore