TPMP : Coup de gueule de Gilles Verdez contre le baiser polémique dans Plus Belle La Vie

Ecrit par

La mini-polémique du baiser entre Rebecca Hampton et un ado mineur dans "Plus Belle La Vie" a suscité un vif débat hier dans TPMP où Gilles Verdez s'est mue en père la morale pour donner la leçon à tous les autres chroniqueurs, pas du tout choqués par cette scène.

Le Mistral a soufflé fort hier sur Twitter. En cause : le scandale provoqué par le baiser entre Rebecca Hampton et un ado mineur dans "Plus Belle La Vie". Une scène qui a écœuré un grand nombre des fans de la série, en raison de la différence d'âge des deux amants. Polémique incompréhensible du côté des chroniqueurs de TPMP, qui sont attardés hier sur le sujet. De Thierry Moreau à Matthieu Delormeau, tous ont jugé que cette relation n'était pas à condamner et allait dans le sens de l'évolution des mœurs. Mais c'était sans compter sur un nouveau coup de gueule de Gilles Verdez, le seul à avoir été chagriné par la scène. Et ce ne sont pas les arguments des autres membres de la bande qui l'ont calmé.

Ainsi, du côté de Jean-Michel Maire, pas de quoi fouetter un chat : "C'est une œuvre de fiction. Si tous les films devaient représenter la vie réelle, on va s'emmerder. Y'aurait plus d'enlèvements, plus de meurtres, plus de choses transgressives comme celle-ci…". Jean-Luc Lemoine n'en pense pas moins : "J'aurais été gêné s'il avait une tête d'enfant, genre 14 ans". Pas choquée pour un sou non plus, Erika Moulet a cependant mis un bémol à la remarque de JMM, laissant entendre de son côté que les relations de cet ordre étaient une réalité et non une fiction. L'occasion d'apprendre que la jeune femme est déjà sortie avec un jeune de moins de 18 ans… "Je serais davantage choquée si la personne au-dessus était détentrice d'un pouvoir" a-t-elle nuancé avant d'être interrompue par un Gilles Verdez toujours aussi bouillant : "Mais là ce n'est pas choquant, c'est répréhensible ! Sur mineur de moins de 15 ans ou sur mineur de plus de 15 ans sur lequel tu as autorité, là tu tombes sous le coup de la loi !". Et d'ajouter : "C'est la banalisation de quelque chose qui n'est pas banal ! Je trouve que cette série utilise des évolutions de la société pour faire du buzz". On peut dire que c'est réussi. Êtes-vous d'accord avec Gilles Verdez ?