TPMP : Cyril Hanouna candidat à la Présidence de France Télévisions !

Ecrit par

Le PAF peut trembler ! Ce lundi 2 mars, Cyril Hanouna a annoncé de manière solennelle dans "Touche pas à mon poste" son intention de briguer la présidence de France Télévisions. Coup de bluff ou réelle candidature, le trublion de D8 compte bien créer l'événement. Une fois de plus.

Toute la journée, il avait fait monter la sauce en promettant notamment sur Twitter une grande annonce dans l'émission du soir de TPMP. Dans la foulée d'un nouvel épisode d'House of Crades où Camille Combal et Bertrand Chameroy se sont déclarés la guerre, Cyril Hanouna a enfin levé le voile sur cette importante décision qui devrait irrémédiablement bouleverser le PAF. À 20h30 pétantes, l'animateur vedette de D8 s'est en effet fendu d'une allocution afin d'annoncer sa candidature au poste de président de France Télévisions. Une déclaration solennelle à destination du CSA, dans laquelle il a énoncé toute une série de mesures afin de redresser la barre du paquebot France Télé.

Reprenant la célèbre anaphore de François Hollande ("Moi Président...") lors de son débat d'entre deux tours avec Nicolas Sarkozy, Cyril Hanouna a ainsi plaidé sa cause : "Moi président de France Télévisions, je remplacerai tous les génériques par "Color Gitano" de Kendji. Moi président de France Télévisions, David Pujadas présentera le JT avec un retourné de perruque tous les soirs. Moi président de France Télévisions, Patrick Sébastien présentera la météo. Moi président de France Télévisions, je rajouterai l'option Thé à la menthe dans "Thé ou Café". Moi président de France Télévisions, un Français gagnera Roland Garros tous les ans. Moi président de France Télévisions, On n'est pas couché sera réduit de moitié, elle ne durera que quatre heures…". Un programme séduisant, certainement approuvé par Camille Combal, catapulté directeur de campagne. Durant sa chronique, "le fayot" a même dévoilé l'affiche officielle de la campagne avec un slogan qui en rappelle un autre : "La France Télévisions forte". Reste à savoir si Cyril Hanouna osera déposer de manière officielle un dossier auprès du CSA, qui se réserve jusqu'au 22 mai prochain pour désigner un successeur à Rémi Pfimlin. Cyril Hanouna doit-il devenir président de France Télévisions ?