TPMP : Sylvie Tellier répond à la polémique de l'élection de Miss France 2014

Ecrit par

Invitée sur la plateau de Touche Pas à Mon Poste, la "nounou" des Miss France a répondu aux questions des chroniqueurs au sujet de la polémique qui entoure l’élection de Flora Coquerel.

Hier soir dans TPMP, Les questions en 4/3 de Jean-Luc Lemoine revenaient sur la semaine des chroniqueurs. Une séquence qui aura bien fait rire Miss France 2014 et Sylvie Tellier. Cette dernière était venue présenter à l'équipe sa dernière recrue, Flora Coquerel. Mais les chroniqueurs de TPMP étaient beaucoup plus intéressés par la polémique qui entoure le concours de beauté. En effet, la "nounou" des Miss a répondu à une rumeur selon laquelle de nombreux appels passés depuis Tahiti n'auraient pas été pris en compte dans les votes. Si cette dernière s'avérait vraie, cela voudrait dire que la jeune femme représentant Tahiti aurait pu devenir Miss France 2014. La présidente du comité Miss France a ainsi balayé la rumeur, affirmant : "TF1 a confirmé qu'ils avaient traité tous les appels qu'ils avaient reçus. Donc il n'y a pas de polémique". Sylvie Tellier admet néanmoins qu'il est possible que certains votants n'aient pas réussi à joindre le service des votes à cause d'un problème à l'échelle locale. Ainsi, pour elle, les responsabilités de TF1 et de l'opérateur Orange ne peuvent pas être mises en cause.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
TPMP : Sylvie Tellier répond à la polémique de l'élection de Miss France 2014 - photo
TPMP : Sylvie Tellier répond à la polémique de l'élection de Miss France 2014 - photo
La seconde polémique

Suite aux interrogations de Christophe Carrière, Sylvie Tellier a ensuite expliqué pourquoi les Miss France n'avaient pas le droit d'être fiancées, mariées, veuves, ou d'avoir des enfants : "Il faut des règles comme dans n'importe quel concours". Une réponse trop facile et peu convaincante selon l'équipe de TPMP. Quant à Enora Malagré, la chroniqueuse a voulu savoir pourquoi les jeunes filles étaient obligées de défiler en maillot de bain, qualifiant le concours de "macho". L'ancienne Miss France a ainsi expliqué que : "Pour être dans les 12 finalistes, c'est une somme de critères. On est dans un concours de beauté, il faut que les jeunes femmes soient jolies et les 33 sont jolies c'est vrai. (…) On fait passer pas mal d'épreuves pendant le mois de préparation et ça nous permet nous de soumettre au vote du public 12 jeunes femmes qui rentrent dans les critères de ces différentes épreuves." Voilà de quoi clore le sujet ! Avez-vous regardé Miss France ?