Trois jours de nuit prévus par la NASA, fin du monde en 2012, bug de l'an 2000 : Pourquoi les rumeurs apocalyptiques fascinent le Web ?

Ecrit par

À l'image de la rumeur sur les trois jours de nuit prévus en décembre, la toile regorge de prophéties apocalyptiques qui connaissent plus ou moins de succès sur les réseaux sociaux. Comment expliquer ce phénomène ?

La crédulité des internautes est à nouveau éprouver depuis quelques jours et la rumeur grandissante plus ou moins relayée par la NASA de trois jours de nuit en décembre, et qui met Twitter entre panique et ironie actuellement. Concrètement, le monde sera plongé trois jours durant dans la nuit la plus totale les 21, 22 et 23 décembre prochains. Une prophétie, dont les explications scientifiques peinent à convaincre le plus grand monde, bien qu'elle fasse jaser sur les réseaux sociaux. Il faut dire que chat échaudé craint l'eau froide. Combien de rumeurs du même genre fleurissent en effet depuis l'avènement du Web, nous prédisant l'apocalypse chaque matin à l'aide de théories scientifiques, plus ou moins fumeuses.

Trois jours de nuit prévus par la NASA, fin du monde en 2012, bug de l'an 2000 : Pourquoi les rumeurs apocalyptiques fascinent le Web ?

Le bug de l'an 2000 ou encore la fin du monde prédit par les Mayas le 21 décembre 2012, ne sont que les exemples les plus marquants de ce sport national sur Internet. Mais d'où vient donc cet intérêt pour ces rumeurs qui prophétisent des bouleversements majeurs pour notre planète et offrent des scénar idéaux à Roland Emmerich ? L'envie de se faire peur sans doute, comme lorsque l'on se pose devant un film d'horreur. On n'y croit pas trop, mais quand même, on ne voudrait pas paraitre con si ça arrive. Ces rumeurs ont également le malheur et l'avantage d'être englobantes, c'est-à-dire qu'elles nous concernent tous sans distinction et sont à même d'avoir un impact sur notre quotidien (avec souvent la mort comme perspective funeste, pas cool). L'effet mouton n'est enfin pas à négliger, la propagation d'une rumeur se nourrissant en grande partie de commentaires qui rebondissent sur d'autres, et d'une certaine envie de partager et de s'approprier son buzz. Autant dire qu'on en pas fini avec toutes ces rumeurs fatales pour notre bonne vieille Terre… Croyez-vous en ces rumeurs apocalyptiques ?