Tu sais que tu fais le Ramadan quand...

Ecrit par

Ce jeudi marque le grand début du Ramadan. Un mois de privation sacré pour les musulmans, qui revivent tous un tas de situations propres à cette période de l'année. En voici quelques-unes.

- La semaine qui précède, t'essaies désespérément de savoir quel jour ça commence. Tu reçois des SMS qui disent mercredi, tu vois passer des tweets qui disent jeudi et des statuts FB qui optent pour vendredi.

- Finalement tu fais confiance au daron qui rentre le soir de la mosquée avec la précieuse info.

- Mais tu comprends pas pourquoi, y'a toujours un pote Turc qui commence un jour après ou avant toi.

- Tu connais aussi ce dilemme : "Je me réveille à 4h du mat' pour prendre des réserves ou je préfère faire l'impasse et dormir, quitte à claquer des côtes toute la journée ?"

- Une question que les chômeurs et les mecs déjà en vacances n'ont pas à se poser, AKH ayant résumé leur état d'esprit : "Vit la nuit pendant le mois de Ramadan".

- Entre deux parties de FIFA, vivre la nuit permet d'ailleurs de découvrir des choses très intéressantes à la TV : des opéras chelous de France 2 aux reportages poussiéreux de TF1, en passant par les redifs des "Filles d'à côté" sur la TNT…

Tu sais que tu fais le Ramadan quand...

- On a volontairement esquivé les pubs qui t'invitent à rencontrer des filles chaudes de ta région. Tu les zappes plus rapidement que d'habitude celles-là (c'est Ramadan quand même).

- À ce sujet, la faim et la soif ne sont pas les seuls supplices en été. Il faut également éviter de zieuter à droite et à gauche ces demoiselles qui sont légèrement vêtues...

- On ne parle même pas d'aller les draguer. Avec ton haleine de chacal, ça s'apparenterait à une tentative de meurtre.

Cette dame a été abordée par un mec qui faisait le Ramadan
fainting animated GIF

- Au taf ou en cours, tu limites d'ailleurs les contacts à leur strict minimum. Bonjour, au revoir. C'est limite si tu préférerais pas communiquer avec le mec d'à côté par SMS.

- A la moindre insulte que tu lâches, t'as toujours ce pote pour te dire : "Allez, toi tu peux déjà aller manger, ton jour jour de Ramadan, il est mort".

- Chaque année, t'as le droit aux mêmes questions débiles : "Ah mais, t'as même pas le droit de boire de l'eau ?!" "Même en été ?", "Et respirer, tu peux ou pas ?".

- "T'as vraiment du courage. Moi je sais que je pourrais même pas tenir une journée". Ouais mais je m'en fous de ta vie. Connard.

i dont care animated GIF

- À leur décharge, on a nous-même des débats chelous à cette époque de l'année : " Se brosser les dents, on a le droit hein ?!" "Mettre du parfum aussi ?", "Et faire la bise aux meufs, si j'ai pas de mauvais intentions, ça passe ?".

- T'as ce pote sinon, qui pour pas se faire griller, va se prendre un McDo dans une autre ville, voire une autre région de France.

- Et si tu le grilles, il va essayer de te faire croire en mode acteur studio qu'il est malade comme un chien, et qu'il rattrapera "son jour" une autre fois. Y'en a même qui se justifient en disant qu'ils ont leurs règles...

- De ton côté, pour tenir le coup pendant la journée, soit tu saignes le mode en ligne de FIFA15 ou bien alors tu t'enfiles des saisons entières de séries. Les streamings pour la saison 5 de Game of Thrones, vont chauffer grave ce mois-ci.

lazy animated GIF

- Ou alors, t'as l'option je dors toute la journée pour me réveiller 15 minutes avant le début du ftour. Et généralement, tu te fais insulter par les darons parce que t'es pas dans "l'esprit".

- Toute la journée, tu fais des plans sur ce que tu vas grailler le soir. Mais arrivé le moment venu, tu cales au bout du premier bol de harira ou de chorba.

- Mais tu te dis que tu dois faire des réserves pour le lendemain, alors tu tapes dans tout ce que tu vois.

- Que ce soit au ftour (soir) ou pendant le subh (matin), t'hésites pas à enchainer un plat de loubias avec une tartine de nutella et des œufs durs. Le tout accompagné de leben et de coca.

Ton bide après le ftour
food animated GIF

- Pendant les années de Coupe du Monde (ou d'Euro), tu sais que c'est pas bien, mais tu te tâtes vraiment à aller prier le tarawih le soir. Le ton menaçant du daron finit par te convaincre.

- T'es jamais resté debout aussi longtemps de ta vie que pendant cette prière. Et quand tu vois les anciens à côté de toi pas bouger une oreille tout le long, tu te dis que t'es vraiment qu'une merde.

- Tu restes rarement jusqu'au bout d'ailleurs… #LEnferTAttend.

- Le jour de l'Aïd, ça te fait trop bizarre de retoucher à de la bouffe alors qu'il y a un rayon de soleil dans la pièce.

- Avec du recul, t'as carrément l'impression d'avoir gravi l'Everest, mais tu fais genre devant les collègues : "En vrai, c'était tranquille. Faut juste avoir la volonté"

- Les mêmes collègues qui te posent chaque année une autre de leurs questions connes : "Ah ça y'est, c'est le jour où vous allez couper le mouton ?!" Une anecdote de jeûneur à ajouter ?