Twitter, Facebook, Instagram : Le SIDA spamme les réseaux sociaux !

Ecrit par

Le SIDA, bien trop souvent minoré, surtout chez les jeunes, s'immisce aujourd'hui dans notre bulle 2.0 à travers une campagne choc et décalée.

Lors de la journée de lutte contre le SIDA en 2014, le "HIV Shower Selfie Challenge" a été lancé. L'objectif était de faire un selfie sous la douche et de le poster sur les réseaux sociaux sous le hashtag #weareALLclean afin de sensibiliser les individus à cette cause. Aujourd'hui, l'agence WNP et l'association AIDES ont mis en place une campagne de communication 100% innovante. Ils ont en effet décidé de donner la parole au SIDA, lui-même. Le virus est ainsi personnifié et se balade sur les réseaux sociaux à l'identique d'un spammeur envahisant. Omniprésent et hyperconnecté, il est partout, tout le temps, et signe ses messages d'un #jesuislà. Du 8 mai au 8 juin, il a partagé et commenté l'actualité via son compte Facebook, il a tweeté et retweeté toute la journée, il a vendu des préservatifs périmés sur LeBonCoin, il pouvait être géolocalisé n'importe où et matcher avec n'importe qui via Tinder & Grindr. Le SIDA nous a même raconté sa vie en images grâce à Instagram. De quoi faire froid dans le dos...

Dans la foulée de cette forte présence sur les réseaux sociaux, AIDES a révélé ce lundi 8 juin la suite de la campagne afin de mobiliser le grand public pour faire taire le SIDA. Ainsi, ont été dévoilés un spot radio et un film publicitaire chocs avec un virus une fois de plus sarcastique. Pour les dispositifs presse et affichage, des prints créatifs et puissants ont été réalisés. Sur les réseaux sociaux, les profils du VIH sont raturés et censurés. Chaque dispositif intègre la signature "Pour le faire taire : AIDES.org", et sur le site Internet, une pétition invite les individus à se mobiliser pour le faire taire... définitivement ! Une campagne ingénieuse et très bien pensée qui, espérons-le, sensibilisera massivement les jeunes à cette cause mondiale. C'est autre chose que ce clip (trop sexy) de prévention contre le Sida qui a fait scandale en Suisse... Rappelons que tous les ans, 6.000 nouveaux cas sont détectés en France. Plus de 150.000 personnes seraient porteuses du VIH dont 30.000 qui l’ignorent... Avez-vous apprécié cette campagne de marketing viral ?