Laurent Fabius, son tweet mal ponctué qui prend un autre sens

Ecrit par

Les doigts glissent facilement sur un clavier, même pour un ministre à l’image de Laurent Fabius et son tweet mal ponctué qui change le sens de sa phrase et crée un mini scandale sur le net.

Léger couac pour le ministre des Affaires étrangères. Laurent Fabius a fait une erreur de syntaxe sur un de ces tweets et a fait trembler la twittosphère par rapport à des propos tenus le matin même sur Europe 1 au sujet du califat islamique. Le tweet, le voici : "Ce califat de la terreur et de la haine doit être neutralisé, les femmes violées, les journalistes décapités…". Le ministre des Affaires étrangères inciterait-il au viol des femmes et au meurtre des journalistes ? Il est bien évident que non. Le ministre a bien évidemment corrigé le tir en republiant un tweet, après avoir supprimé l’ancien, et en indiquant que "les exactions doivent cesser". Une petite boulette qui vient entacher, très légèrement, l’image du ministre, et qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes. Il y a plusieurs mois, la rédaction vous parlait de Laurent Fabius qui s’endormait devant les caméras lors d’une réunion. Avez-vous déjà "bafouillé" sur Twitter ?

Laurent Fabius, son tweet mal ponctué qui prend un autre sens