Un détecteur de mensonge pour les réseaux sociaux !

Ecrit par

Nombreux sont ceux qui se sont retrouvés à relayer une fausse information provenant de Twitter ou Facebook. Désormais ce ne sera plus le cas, puisque des scientifiques sont en train d'élaborer un détecteur de mensonges spécial réseaux sociaux !

Cela nous est déjà arrivé à tous. Même à Christine Boutin qui est allé jusqu'à relayer une information du Gorafi en direct sur BFM. Le sentiment ressenti lorsque l'on découvre que l'on a publié une fausse information est un savant mélange de honte, de profond dégoût de soi-même et de baisse d'estime en ce qui est supposé constitué notre "intelligence". Toujours est-il que les scientifiques sont là pour trouver une solution à vos problèmes ! Subventionnés à hauteur de 3,5 millions d'euros par l'Union Européenne, cinq chercheurs de l'université de Sheffield au Royaume Uni sont en train de mettre au point un logiciel qui permettrait de vérifier les sources des informations, ainsi que de démasquer les faux-comptes. Le projet, poétiquement nommé Pheme, devrait voir le jour d'ici 18 mois. En attendant 2016 il va falloir continuer à recroiser les informations trouvées sur Twitter, histoires de ne pas diffuser de rumeurs. En même temps, il fallait bien vous méfiez en retweettant la découverte d'un médicament contre le cancer par les One Direction... Avez-vous déjà relayé de fausses information sur les réseaux sociaux ?

Un détecteur de mensonge pour les réseaux sociaux !
Un détecteur de mensonge pour les réseaux sociaux !
Source : Clubic