Une partouze géante organisée à Paris pour redonner le sourire

Ecrit par

Pour répondre aux terroristes et faire sourire les Parisiens, un internaute a eu l’idée de créer une "partouze géante" place de la République.

Après les tragiques évènements qui ont touché Paris il y a tout juste une semaine, les Français essayent petit à petit de retrouver le sourire. Les premières démonstrations d’humour sont apparues avec le détournement de Jawad, "Le logeur de Daesh". La France est actuellement dans un moment d’unité nationale, quoi de mieux que d’organiser une orgie sexuelle place de la République, afin que les Français soient plus unis que jamais ? C’est en tout cas l’idée qu’a eu Nicolas, 27 ans qui est à l’origine de l’événement (bien évidemment un canular). Il s’est expliqué sur le site de l’Obs quant à cet idée de partouze géante : "C’est parti d’une blague. Hier, on était tous stressés à l’idée d’aller travailler et j’ai voulu trouver un moyen de rire de la situation. J’ai vécu les fausses alertes de dimanche soir. Je voulais changer d’air. C’est une plaisanterie bon enfant".

Sur la page Facebook qui a réuni pas moins de 35.000 participants, le slogan de l’événement est le suivant : "Un appel à l’amour et non à la guerre, avec une dose de dérision et d’humour". Sur Twitter, nombreux étaient ceux plutôt intéressés par cette touze géante. @bound2shit : "Bon qui va a la partouze géante ce jeudi 19 novembre en fin d’aprem place de la république ? mdr", @fly_fisherman01 : "En voilà une idée qui est bonne : Il organise une partouze géante place de la République pour lutter contre Daesh", ou encore @LoicPoinsot très enthousiaste : "Partouze géante place de la République ! Baisons à la barbe de ces infâmes mécréants !!! :D". L’événement était ainsi calé pour hier. Mais au grand dam de Parisiens qui avaient envie de distribuer de l'amour (et des coups de bassins), celui-ci n'a pas pu se dérouler. On rappelle que les rapports sexuels sur la voie publique sont un délit puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende. Du coup, faire l’amour oui, mais chez vous ! Et si vous ne savez pas comment faire, un site internet vous donne le mode d’emploi ! Auriez-vous participer à cette partouze géante?