Yahoo!

Yahoo : La présidente menacée d'emprisonnement par le gouvernement américain ?

Publié par
Eva T
, le .
Mis à jour le .
Temps de lecture : ~ 1 min
No thumbnail

Marissa Mayer, patronne actuelle de Yahoo, a déclaré craindre une condamnation à de la prison pour haute trahison, si elle refusait de coopérer avec les services d'espionnage américains de renseignements sur les utilisateurs de Yahoo.

La semaine dernière, Yahoo nous dévoilait son tout nouveau logo. Dans un style plus épuré que l'ancien, celui-ci avait été la cible des moqueries des Twittos. Aujourd'hui, c'est au tour de la grande patronne du géant américain de faire parler d'elle. En effet, Marissa Mayer - à la tête de Yahoo depuis le 16 juillet 2012 - était l'invitée de la conférence TechCrunch Disrupt, à San Francisco. Alors qu'elle était interrogée sur le programme de surveillance "Prism", mis en place par le gouvernement américain, la jeune patronne s'est vue demander ce qu'elle envisageait de mettre en place pour protéger les utilisateurs de Yahoo. La jeune femme a fait preuve de transparence dans sa réponse puisque selon elle, son entreprise résiste - du mieux qu'elle peut - aux demandes insistantes de renseignements du gouvernement américain. Mais quand c'est une décision de justice qui lui impose, l'entreprise doit céder au gouvernement pour ne pas être inculpée pour "trahison". La PDG de Yahoo n'ira pas plus loin dans les détails puisque la loi l'y interdit. Ces informations étant confidentielles, elle pourrait s'exposer à une condamnation à une peine d'emprisonnement. Par conséquent, le géant américain devra accepter les requêtes du gouvernement, en essayant de protéger au maximum ses utilisateurs.

Maryssa Mayer durant son intervention à la conférence TechCrunch Disrupt
Marissa Mayer à la Une du magazine Fortune
Marissa Mayer est la présidente-directrice générale de Yahoo depuis le 16 juillet 2012
Nouveau logo pour Yahoo!
À lire aussi
Yahoo bat Google pour la première fois depuis 2011
À lire aussi
Yahoo! a un nouveau logo, les twittos se moquent
À lire aussi
Yahoo : Le nouveau logo dévoilé
À lire aussi
Yahoo : Le logo change avec 30 days of change
À lire aussi
Yahoo : Facebook lui permet de recycler ses utilisateurs inactifs
Encore plus de contenus
Yahoo : La présidente menacée d'emprisonnement par le gouvernement américain ?
S'inscrire
false
Notifications
Bientôt disponible